Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: la SCRCA s’engage pour la reussite du processus du DDRR

scpca.jpgPar Fiacre SALABE

Bangui 19 juin 2017 (www.ndjonisango.net): La plateforme de la société civile en République Centrafricaine (SCRCA), à travers l’appui technique et stratégique de l’ONG internationale Search For Commond Ground (SFCG) s’engage dans le processus en cours du Désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement (DDRR). Plusieurs représentants des organisations et associations de la société civile se sont réunis le 30 mai dernier sur l’initiative de la SCRCA pour discuter de l’évolution du processus du DDRR en cours.

La salle de conférence de la faculté de théologie de Bangui (Fateb), a servi de cadre à plus d’une trentaine des représentants des organisations de la société civile réuni sous la bannière de la SCRCA pour échanger sur l’évolution du processus du DDRR qui suit son cours. L’objectif de cet atelier débat est d’informer ces leaders venant de différentes organisations sur les efforts consentis par le gouvernement, les partenaires au développement ainsi que toutes les parties impliquées dans la mise en uvre du programme DDRR.

« Je puis vous dire que nous nous sommes réunis ici dans l’optique de renseigner les responsables des organisations et associations sur l’ensemble des actions menées par le gouvernement et les partenaires afin de rendre de plus en plus concret le programme du DDRR que la réussite à mon humble avis, engage la vie des Centrafricains. Nous avons constaté qu’il y’a un déficite de communication autour de ce programme et du coup, les populations qui sont concernées ne cessent de s’intérroger sur l’évolution des choses et cet absence de communication peut instaurer un climat de méfiance entre les décideurs et bénéficiaires dudit programme qui ne sont rien d’autre que les Centrafricains. C’est évidemment dans ce cas de figure que nous avons envisagé la tenue de cet atelier débat pour justement informer tous ces responsables réuni ici sur le processus du DDRR, afin qu’à leur tour, ils mettent leur base au courant de tout ce qui se fait dans ce vaste programme pour eviter d’éventuels malentendus des populations autour de ce programme » a expliqué Pour Djems Ouadjabanga, Coordonnateur du programme DDRR à la SCRCA,.

De leur côté, les participants à cet atelier débat se disent satisfaits et pour d’autres, soulagés par l’ensemble des informations qu’ils ont reçues sur le programme du DDRR en cours d’exécution. Plusieurs d’entre eux pensent que le partage de ces informations initié par la SCRCA, leur permet d’être tous sur la même longueur d’onde concernant la mise en uvre du programme DDRR, afin d’éviter toutes anomalies. Car selon eux, la réussite dudit programme est une condition sine qua non pour le retour de la paix dans le pays, afin d’enclencher les actions capitales visant à relever le tissu socio économie du pays longtemps tombé en disgrâce.

« Nous voulons à travers cet atelier débat, éclairer la lanterne de nos compatriotes sur le déroulement sans embûche du processus du DDRR car faute d’information aujourd’hui, certains Comoatrotes pensent humblement que ce programme n’avance pas ou du moins, n’aboutira pas à bon port. C’est dans cette vision des choses que nous avons jugé utile de rassembler ces leaders pour leur véhiculer l’information necéssaire sur les actions en cours de mener par les partenaires au développement ainsi que le giuvernement sur le DDRR notamment dans l’intérêt des populations centrafricaines. Car sans le processus du DDRR, aucune action pourrait réussir ni on ne peut pas parler du retour définitif de la paix dans ce pays tant attendue par les populations » a martelé Sylvain Fioboy, président du groupement des agriculteurs pour le développement de Batayanga et modérateur dudit atelier.

Les leaders communautaires présents à cet atelier débat ont promis dinformer leurs bases afin que les vérités manifestent sur la mise en uvre du processus du DDRR.

Commentaires

commentaires