Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique:  une trentaine de boutiques incendiées et des blesses des tirs d’armes au km5


L'incendie des boutiques au KM

L’incendie des boutiques au KM

Par Eric NGABA

Bangui 17 janvier 2018 (www.ndjonisango.net): Le célèbre marché de la capitale centrafricaine, appelé KM5, connaît un mercredi noir. Le mercredi  17 janvier 2018, le KM5 situé dans le 3ème arrondissement de la ville de Bangui, était sous une haute tension découlée des crépitements d’armes entre les factions groupes d’Auto-défense de la localité. Cette tension a fait état de plus de 30 boutiques et une dizaine de blessés, d’après des sources locales. 

La tension a monté d’un cran au KM5 qui était sous les crépitements d’armes et de l’incendie des boutiques. Une trentaine de boutiques dont les pertes sont estimées à des centaines de millions de FCFA ont été incendiées. « Malgré l’intervention de deux véhicules de sapeurs-pompiers de la Minusca, l’incendie n’a pas été maîtrisé vue l’ampleur du feu », a relaté Sanislas Mamadou Dangabo, un habitant du Km5.

Tout était parti d’une histoire de grenade au moment où des enfants jouaient au football sur un terrain, selon certaines sources locales.. Les enfants ont aperçu une grenade qui n’a pas encore explosé. Pris de peur, ils ont informé les éléments du chef d’auto-défense Alias Force.

De sources concordantes, quand les éléments de ce dernier prenaient la route pour décompter la situation, une embuscade leur a été tendue par un groupe d’auto-défense rival, causant 7 blessés dans leur rang.

D’autres sources du Km5 ont évoqué une altercation au tour de terrain de football depuis hier mardi, comme origine de cet incident

En guise de représailles, selon des sources locales, les éléments d’Alias Force sont allés jeter une grenade dans la boutique d’un soupçonné. Soudain, des crépitements ont secoué le marché de KM5. Conséquence, une trentaine de boutiques incendiées et des blessés suite aux tirs des armes ont été enrégistrés, d’après les mêmes sources.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’information www.ndjonisango.net. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

 

Commentaires

commentaires