Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: « Bâtir une ville, c’est s’attaquer à tous les aspects de la vie humaine » dixit E.Raymond Nakombo

nakombo

E. Gros Raymond Nakombo, Maire de Bangui/@Eric Ngaba

Par Fiacre SALABE

Bangui 31/10/16 (Ndjoni Sango.net) : le président de la délégation de la ville de Bangui Emile Gros Raimond Nakombo a levé la voile, le mercredi 26 octobre devant la presse, sur les défis que doit relever son institution. Par la même occasion, il a montré sa volonté de redorer le blason de la mairie de Bangui en s’attaquant aux aspects de la vie tant dans la capitale, qu’à l’intérieur du pays.

Une minute de silence est observée par Monsieur le maire de la ville de Bangui bien avant de lancer son allocution devant la presse qu’il a conviée. Parlant de l’insalubrité qui mine quasiment toute la ville de Bangui, Emile Gros Raimond Nakombo s’est dit préoccupé à tout faire en sorte pour résoudre ce problème qui se pose avec acquitté en dépit de la fragilité de la caisse de la mairie qui ne permet pas de renflouer ses projets.

Il a affirmé à la presse centrafricaine qu’il compte sur les partenaires qu’il a rencontré lors de ses nombreux déplacements à l’extérieur, comme celui de Anne Hidalgo, la Maire de la ville de Paris qui a sollicité le gouvernement Français d’appuyer la municipalité centrafricaine dans la réhabilitation de la cité.

Dans son laïus, il a aussi annoncé la tenue et l’exécution d’un projet de réhabilitation des marchés comme Miskine, Combattant et celui de Pétévo qui se fera dans un cours délais avec l’appuis de l’ONG internationale COOPI. Pour ce faire, une discussion est en cours entre son institution et la Minusca pour que l’espace CICI soit réhabilité, afin de permettre aux commerçants desdits marchés de s’installer provisoirement.

Toujours dans le cadre du partenariat, le Maire de Bangui dévoile le soutien de la banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC). Selon Emile Gros Raimond Nakombo, l’Union Européenne de son côté également a fait un don de 44 camions et quelques engins de ramassage des ordures. En sus de ces dons, il a souligné celui de la Chine qui est aussi venue en appui multidimensionnel à la municipalité centrafricaine à travers les ordinateurs et les motos pour rendre la tâche facile au personnel de la municipalité, de surcroît l’installation des panneaux solaires dans la ville de Bangui.

Parlant de l’occupation des abords de grandes voies publiques, le Maire de Bangui dit vouloir tout faire pour s’attaquer à ce dont il a qualifié de véritable problème, l’intérêt de pouvoir déguerpir ces vendeurs à la sauvette sur les abords des grands artères de la place. Il estime autonomiser la caisse de la mairie, faisant de sorte que les recettes y soient versées afin de permettre la rémunération du personnel de son institution.

Il avoue tout faire au cours de sa fonction à la tête de la mairie, la possibilité de créer une station radio télévision municipale avec le soutien de Téléconsult par les Italiens qui sont déjà prêts pour ce projet.

Commentaires

commentaires