Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: l’association des blogueurs prie les utilisateurs des réseaux sociaux à la retenue

Les membres de l’association des blogueurs centrafricains en réunion@Erick Ngaba

Communiqué de Presse :

Mardi 3 Mai 2018, notre cher pays, la République Centrafricaine a encore été endeuillée par des troubles. L’église Notre Dame de Fatima dans le 3e Arrondissement de Bangui a été la cible d’une attaque dont les auteurs sont un groupe d’autodéfense du Km5.

« Ces derniers auraient ouvert le feu après l’arrestation manqué d’un des leurs par les forces de sécurité intérieure ». Cette violence aveugle a été suivie de représailles sur des sujets musulmans. Deux sénégalais ont été lynchés et assassinés. La Mosquée de Lakouanga en reconstruction a été pillée par une foule en furie.

Selon les sources hospitalières, « 167 blessés internés à l’hôpital communautaire de Bangui, 80 blessés au centre médical de l’ONG Médecins Sans Frontières et 7 enfants au complexe pédiatrique de Bangui ». Au moins 22 personnes seraient tuées.

Face à ces crimes dont l’objectif est de briser l’effort de réconciliation nationale, l’Association des Blogueurs Centrafricains (ABCA) ne peut rester insensible et condamne avec la dernière énergie cette attaque terroriste. Elle présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés parmi lesquels trois journalistes.

Profitant de la Journée de Liberté de Presse, l’ABCA témoigne sa solidarité aux trois professionnels de médias blessés et réclame des autorités centrafricaines que les criminels soient arrêtés et jugés et condamnés, car l’impunité conduit à la vengeance. L’ABCA demande aux centrafricains de ne pas céder à la manipulation, à la vindicte et au sentiment de peur. Elle appelle le Gouvernement et la Minusca à plus de rigueur vis-à-vis des groupes armés et à prendre les mesures qui s’imposent pour assurer à la population la tranquillité et la sécurité auxquelles elle a droit.

Les blogueurs centrafricains prient aussi les utilisateurs des réseaux sociaux à la retenue et à s’abstenir de toute publication à caractère haineux ou à la diffusion d’images qui peuvent inciter à la haine. En cette période difficile de l’histoire de la RCA, l’ABCA invite les centrafricains à l’union sacrée pour triompher des forces du mal.

Fait à Bangui, le 04 Mai 2018

Le président de l’ABCA,

Rosmon Zokoue

Commentaires

commentaires