Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: des personnes sans abris suite aux pluies diluviennes à Bangui

Par Jason MARLEY

Une maison d'habitation écroulée lors de recentes pluies diluviennes à Bangui @photo Marly Pala
Une maison d’habitation écroulée lors de recentes pluies diluviennes à Bangui @photo Marly Pala

Bangui 22 octobre 2019— (Ndjoni-Sango) : Après les pluies incessantes qui se sont abattues sur certaines localités du territoire centrafricain les deux dernières semaines, les dégâts causés sont considérables. Plusieurs maisons se sont écroulées, laissant ainsi un nombre important de personnes sans abris.

Du Nord au sud, de l’Est à l’ouest et dans la capitale centrafricaine, le constat est amer. Plusieurs ménages sont touchés par cette catastrophe naturelle. Et on dénombre ainsi des personnes qui sont restées sans domiciles.

Selon des sources environnementales, « ce phénomène vient suite au retard causé par le changement climatique et par la désertification suite aux déboisements ».

Ces dégâts ne concernent pas seulement des maisons, mais aussi des routes. Car plusieurs artères sont détruits suite à des dégradations, causées par les marigots qui coulent et les rivières qui quittent leurs lits et débordent pour créer des érosions dans les quartiers. Alors comment peut-on trouver une solution adéquate à cet effet ?

Bien que la pluie soit  un phénomène naturel qui arrive précipitamment, cela revient aussi de la responsabilité de la municipalité et des habitants. Car les inondations qui provoquent ces érosions et l’écroulement des maisons, proviennent des dépôts  anarchiques d’ordures dans les quartiers et le manque des caniveaux, choses auxquelles les autorités municipales et la population doivent y veiller pour éviter le pire.

Ces phénomènes naturels deviennent de plus en plus fréquents et dangereux suite au changement climatique provoqué par l’émission de gaz à effet de serre orchestrée ces dernières décennies dans le monde.

Commentaires

commentaires