6e Arrd de Bangui : 9 morts et de dizaines de blessés dans une attaque aux grenades

3
10788

648x415_soldats-francais-patrouille-a-bangui-27-novembre-2013-centrafriqueLa soirée du mercredi 9 septembre 2015 est très tendue dans le 6ème arrondissement de Bangui. Trois hommes inconnus à moto ont largué des grenades à trois points différents des quartiers Fatima et Pétévo.

D’après les informations à notre disposition, ils auraient agi sous le contrôle de stupéfiants et d’alcool. « C’était vers environ 19 heures locale, que les assaillants en tenue militaire dont on connait pas l’identité ont largué la première grenade devant le marché de Pétévo », témoigne un habitant. Toujours selon la police, les mêmes personnes ont largué une seconde grenade dans un bar dancing. Ici, on compte deux morts et des blessés. La troisième explosion enfin s’est produite à quelques mètres de là, précisément à Kété Nguéré où les trois hommes à moto ont encore fait des victimes.

Tout le secteur était en alerte à la suite de l’attaque et des indiscrétions laissent croire que les meneurs de l’attaque auraient fui en direction du quartier musulman de PK5. Mais pour l’instant, l’attaque n’est pas encore revendiquée. Une source proche du Centre National Hospitalier et Universitaire de Bangui a indiqué que des blessés dont des cas graves sont pris en charge par Médecins Sans Frontière.

La MINUSCA appelle la population des quartiers victimes de ces attaques à ne point céder à la panique et d’éviter toute action susceptible d’exacerber les tensions. A cet égard, elle leur demande de démanteler les barricades qu’elles ont érigées en signe de protestation. La MINUSCA exhorte ainsi ces populations à abandonner toute idée de représailles et à placer la paix, la réconciliation et la cohésion sociale au-dessus de toute autre considération.

Prince BANDA

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Caleb Innocent Nzessiwe Hoja
6 années il y a

pauvre RCA. dès qu’il y a un peu de feu, tout ce à quoi on pense c’est d’y mettre de l’huile ou du gaz-oil au lieu d’y verser de l’eau pour l’éteindre. que Dieu nous vienne en aide

DANGABO MAMADOU Sanislas
DANGABO MAMADOU Sanislas
6 années il y a

Nous dénonçons énergiquement cet attentat barbare et lâche contre la population centrafricaine,nous connaissons tous ceux qui sont à l’origine des recrudescences de violences dans ce pays,ces gens nuisibles pour la paix en Centrafrique n’ont pas de limites pour vouloir entraver la marche inexorable vers les prochaines élections qui les mettra hors d’état de nuire de manière démocratique,ils ont toujours cherché à remettre en cause plusieurs mois d’effort de la paix et de la cohésion sociale,ils ont les mêmes manières d’agir partout et sur toute l’étendue du territoire,qu’ils sachent que leurs actions ne seront pas impunies,quelque soit la durée de la… Lire la suite »

lkp
lkp
6 années il y a

S’il faut chercher des mobiles, je dirais qu’il faut commencer du côté des acteurs de la transition qui souhaitent une éternelle prolongation et aussi voir du côté de ceux qui sont disqualifiés d’office si les élections se tenaient avant la fin de l’année. Que pense l’UNDP de ce drame ?