RCA: la Synergie centrafricaine fustige la mise en place de la plateforme de l’opposition politique

0
2171
Les responsables de la Synergie centrafricaine@photo Cyrille Yapendé

Par Ulrich MAMENLEYA

Les responsables de la Synergie centrafricaine@photo Cyrille Yapendé
Les responsables de la Synergie centrafricaine@photo Cyrille Yapendé

Bangui 6 décembre 2019—(Ndjoni Sango) : La Synergie centrafricaine, un mouvement proche du régime de Bangui brise à son tort le silence le samedi 30 novembre passé,  pour dénoncer la création d’une nouvelle plateforme politique « dressée » contre le régime du Président Touadera. Sans langue de bois, le mouvement pointe du doigt accusateur les hommes politiques d’opposition de se préoccuper que de leurs intérêts propres souvent associés à l’obsession du pouvoir, de préférer leur carrière à l’ « intérêt du pays ».

La création d’une nouvelle plateforme des partis politiques d’opposition initiée par Anicet Georges Dologuélé, Chef de file de l’opposition, est l’une des raisons de la sortie médiatique du mouvement la synergie centrafricaine. Le mouvement ne s’attarde pas à tirer à boulet rouge sur les hommes politiques d’opposition comme Anicet Georges Dologuélé, Nicolas Tiangaye, Alexandre Nguendet, Bertin Béa et autres.

Les leaders de ce mouvement proche du pouvoir de Bangui ne supportent pas les critiques avancées par les politiques d’opposition contre le président de la République Faustin Archange Touadera.

« La récurrence de critiques souvent développées, argumentées et véhémentes des citoyens est certainement le résultat le plus marquant de ces comportements irresponsables qui font de l’opposition centrafricaine, la plus basse de toutes les oppositions politiques démocratiques au monde », a lâché Euloge Doctrouvé KOI, Secrétaire général dudit mouvement.

Dans leurs propos liminaires, les membres de la synergie sans passer par le dos de la cuillère pour présenter un réquisitoire accablant contre les leaders des partis politiques d’opposition.

« les thèmes de malhonnêteté, de manipulation, de l’intoxication, de corruption des hommes politiques, étayés par des références à diverses situations, sont les uns de ceux qui reviennent le plus souvent dans les réquisitoires populaires. En l’état actuel des choses, dès qu’on engage un entretien ou une conversation sur les sujets politiques, nombreux sont les Centrafricains qui ne cachent pas leur colère contre les hommes politiques », ont-ils martelé.

La Synergie a décidé à travers ce point de presse de donner aux Centrafricains ce qu’ils qualifient comme les « clés » de compréhension pour permettre au peuple de ne plus se faire avoir par les « bonimenteurs » qui dénaturent le sens de la politique et de la démocratie.

Pour contrainte la classe politique d’opposition, la Synergie centrafricaine compte déployer des équipes dans les huit (8) arrondissements de Bangui ainsi que les 16 préfectures de la République Centrafricaine pour sensibiliser les populations sur les enjeux électoraux et décortiquer les différentes techniques qu’ils considèrent comme la manipulation utilisée par ces « bonimenteurs ». Selon eux, toutes les preuves écrites et vidéos seront fournies à l’appui.

Ouloufi Bertrand Simplice, Président de la Synergie centrafricaine pense que la probabilité de remporter l’élection présidentielle par les partis politiques d’opposition est infiniment insignifiante.

 « ils veulent briquer les suffrages du peuple, c’est leur droit mais nous savons que leur probabilité de remporter est infiniment insignifiante, et mathématiquement impossible. Qu’ils nous indiquent quel est le nombre de leurs adhérents et le taux de croissance de ces derniers par année », a-t-il précisé.

Pour finir, ils appellent les ministres de l’intérieur et de la justice à doubler de vigilance, pour prendre leur responsabilité afin de veiller sur les réunions qui se tiennent sous les pieds du pouvoir. Pour eux, l’expérience historique a montré que de telles réunions ont contribué à faire chuter les précédents régimes. 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments