RCA: le MCU déplore le comportement déviant des leaders du KNK

0
2016
regrette Patrick Nambéaré, Secrétaire national chargé de communication du Mouvement Coeurs Unis (MCU)@photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

regrette Patrick Nambéaré, Secrétaire national chargé de communication du Mouvement Coeurs Unis (MCU)@photo Erick Ngaba
regrette Patrick Nambéaré, Secrétaire national chargé de communication du Mouvement Coeurs Unis (MCU)@photo Erick Ngaba

Bangui 16 décembre 2019— (Ndjoni Sango) : Le Mouvement Cœurs Unis (MCU) déplore les agitations des leaders du parti KNK, lors d’un meeting la semaine dernière de ce parti de l’ancien président centrafricain, François Bozizé. Un sentiment de désolation exprimé le mardi dernier au cours d’une conférence de presse animée par le Secrétaire national, chargé de communication du MCU, Patrick Nambéanré.

Le MCU, un mouvement politique de soutien aux actions du président de la République, Faustin Archange Touadera, n’admet pas l’attitude des leaders du parti Kwa Na Kwa, notamment de son Secrétaire général Bertin Béa.

« Nous déplorons que des leaders, des grandes personnalités que nous respectons, puissent insulter avec beaucoup de liberté. C’est malheureux. Parce que, quand tu es leader, tu es une grande personnalité, tu influences indirectement des gens. Il y aura des jeunes qui diront qu’il faut que j’insulte comme ce monsieur. C’est un mauvais exemple. C’est immoral », regrette Patrick Nambéanré, Secrétaire national chargé de communication du MCU.

En déplorant les injures publiques à l’égard du président Touadera, le MCU estime qu’un leader d’un parti politique doit plutôt tenir des propos qui édifient ses militants.

« Nous tenons à souligner quelles que choses. Quand on est leader, il faut faire très attention aux injures publiques. Car c’est réducteur pour son hauteur. C’est qu’on a remarqué que les meetings du KNK ne sont que des invectives et des insultes. Au niveau du MCU, nous suivons le model de notre champion. Le président de la République, quand il parle, quels que soit les tempéraments, il n’insulte pas. Il a la capacité de se contenir. Mais, quand on se libère dans des insultes, c’est qu’on n’a pas d’arguments. Ce n’est pas un model pour un leader et pour la population », précise Patrick Nambéanré.

Durant les récents meetings organisés par le parti KNK au km5 dans le 3ème arrondissement et à Boy-Rabe dans le 4ème, le Secrétaire général de ce parti de l’ancien président François Bozizé, a prononcé des discours ayant pris l’allure des injures publiques contre Faustin Archange Touadera. Des propos que le mouvement de soutien à ce dernier qualifie de comportement déviant.

« Tout le monde fait des meetings pour communiquer avec les bases. C’est la liberté. Mais au moins, nous soulignons cet aspect. Insulter c’est réducteur. Nous devons nous respecter. Entre partis politiques, nous sommes des frères, mais pas des ennemis. On peut être en contradiction, on peut se contenir et se parler », a renchérit le chargé de communication du MCU.

Enfin, le MCU estime que les meetings sont des moyens de communication avec les militants et la population. Ce qu’il ne faut pas, d’après lui, profiter de cette occasion pour prononcer des discours de la haine et de la division.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments