RCA: la ville de Ndelé dans l’impasse

0
1000
Images des massacres de Ndelé

Par Erick NGABA

Images des massacres de Ndelé

Bangui 14 mars 2020—(Ndjoni Sango) : C’est depuis la semaine dernière que la ville de Ndélé, à l’extrême Est de la République centrafricaine, est sombré dans les violences armée à connotation intercommunautaire. Sous l’œil complice du gouvernement et de la communauté international, les groupes armés FPRC et la coalition MLCJ, PRNC, RPRC signataires de l’accord de paix du 6 février 2019 excepté le PRNC, s’affrontent dans la ville, mettant ainsi la vie des civils en péril.
Les violences armées, à l’allure d’un conflit intercommunautaire, se sont éclatées dans la ville de Ndelé, localité frontalière avec les deux Soudans. En toute violation des dispositions de l’accord de paix, les groupes armés FPRC, MLCJ, RPRC et PRNC, ont mis à feu et à sang cette ville considérée comme l’un des patrimoines culturels de la République centrafricaine.
Ces violences ont occasionné des pertes en vies humaines et en matérielles. Des maisons incendiées et une vingtaine de morts ont été enregistrés durant ces affrontements. Des civils ont pris la fuite dans la brousse pour certains et dans les camps des déplacés pour d’autres.
L’attaque de la ville de Ndélé par la coalition MLCJ, RPRC et PRNC appuyée par les mercenaires djandjawids soudanais d’Ali Kocheb, constitue des représailles après les affrontements armés dans la ville de Birao le mois dernier.
Ces évènements se produisent en toute violation de l’accord de paix signé par le gouvernement et les 14 groupes armés. Les garants et facilitateurs de cet accord notamment la CEEAC, l’Union africaine et la Minusca n’ont pas pleinement joué leurs rôles face à cette affaire.

avatar
  S’abonner  
Notifier de