RCA: reprise des cours à Nandobo sans les mesures barrières

0
262
Centrafrique-élèves-Nana-Bakassa-Ndjoni-Sango
Des élèves de l'école primaire dans la Nana-Bakassa @photo Grâce Ngbaléo

Par Kizer MAIDOU

Bangui 26 août 2020—(Ndjoni Sango) : Depuis le 15 Juillet dernier, le gouvernement centrafricain avait annoncé la reprise des cours pour les classes d’examens dans le sens de rattraper l’année académique suite à la pandémie au corona virus. Cette décision de reprise prend en compte les mesures barrières sur toute l’étendue du territoire. A Nandobo, localité située à 50 kilomètres de Berberati dans la Mambéré kadei, cette reprise a été effective sans les mesures barrières.

La  reprise a été bel et bien effective et félicitée par les autorités de la ville. Les salles de classe sont bien nettoyées mais la notion des mesures barrières édictée par le gouvernement semble quitter les élèves étant bien informés sur la maladie.

La distanciation sociale n’est pas respectée dans les salles de classe, le  port de masques et les lavages des mains sont inexistants comme le souligne le chef de Groupe de la ville :

 ‘‘ Présentement  les enfants ont repris les cours, ceux qui sont en classe d’examen. La seule chose que nous déplorons actuellement, c’est les moyens permettant de faire barrières à cette pandémie. Nous continuons de sensibiliser les enfants sur ce fléau mais ces derniers vont à l’école sans les masques.  Ils sont nombreux dans les salles de classes. Le président de la République avait annoncé le port obligatoire des masques et la distribution gratuite à la population, chose qui n’est pas encore faite à Nandobo. Aucune ONG ne nous vienne en aide. Il n’y a que la Croix rouge qui viennent en aide a certaines associations et groupemen,’’a précisé  Idriss YERIMA.

Dans cette partie de la République Centrafricaine, la population a une parfaite connaissance de cette maladie mortelle. Mais la distribution des masques et le ravitaillement en kits covid19 tarde à venir. Une évidence qui augmente les risques de contamination dans cette contrée qui n’a qu’un seul centre de santé pour 2 infirmiers et un chef de centre.

Nous sollicitons plus d’action du gouvernement afin de lutter contre le covid19 à Nandobo. A cela s’ajoute la construction d’un grand hôpital avec les différents services, voire un centre de prise en charge pour les personnes atteintes du coronavirus, a plaidé le chef de groupe.

Il faut préciser que la ville de Nandobo compte plus de 17000 habitants pour une école à 2 bâtiments sans Collège. Les élèves admis aux concours d’entrée en 6ème poursuivent parfois leurs études à Berberati où à Carnot.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments