RCA: les journalistes sportifs renforcent leurs capacités

0
330
Centrafrique-journaliste-sportif-ndjoni-sango
les journalistes sportifs centrafricains en formation @photo Kizer Maïdou

Par Kizer MAÏDOU                                                                                                   

Bangui 19 octobre 2020—(Ndjoni Sango) : La salle de conférence du stade complexe Barthélemy BOGANDA a servi de cadre pour un atelier de formation à l’endroit des journalistes sportifs centrafricains. Une formation initiée par la Fédération Centrafricaine de football (FCF) en collaboration avec l’Association Nationale des Journalistes Sportifs Centrafricains (ANJSCA). 

Dans le souci d’abord d’accompagner les professionnels spécialisés en rubrique sportive, la fédération centrafricaine a initié cet atelier qui a débuté ce samedi 17 pour prendre fin le mercredi 21 prochain.

L’objectif de cette formation est de permettre à ses journalistes sportifs d’acquérir les connaissances sur la démarche et les techniques pour exercer la fonction d’officiers médias.

Adopter les comportements professionnels pour toutes les opérations médias autour d’un match professionnel national et international. Pendant 5 jours, ces professionnels des médias seront outillés sur le modèle standard mis en place par la Confédération Africaine de Football (CAF) :

‘‘ Je suis très content de revenir à Bangui la Coquette pour retrouver mes confrères journalistes avec  qui nous allons échanger sur notre métier. Nous allons  échanger sur les différentes approches que nous avons dans l’organisation des grands évènements sportifs, sur comment les couvrir, et également sur toutes les opérations médias qui gravitent  autours d’un match de football. C’est très important parce que ça s’inscrit dans un processus que nous avons démarré il ya de cela 3 ans. Aujourd’hui,  je pense qu’il  y a un réel dynamisme autours de la presse sportive dans ce pays c’est visible ’’,a expliqué le formateur Aliou GOLOKO, Expert Médias CAF.

Cette formation a été financée par la Fédération Centrafricaine de Football qui a voulu s’affirmer après une longue et difficile période de transition. Une initiative qui fait partie de sa nouvelle gouvernance et son management dénommé « Fini légué fini bangondo », comme l’explique son président :

‘‘Quant vous menez des activités qui sont destinées à un grand public, il faudrait que la ciblée soit informer. Si non nous ne faisons pas une activité à  rester sur place dans les bureaux de la fédération. Aujourd’hui, le championnat doit reprendre et se jouera a huis clos, seule la presse est la mieux placée pour expliquer au public les raisons pour lesquelles nous ne pourrons pas accueillir dans les stades. Et donc pour cela, nous comptons sur la presse pour nous appuyer dans la sensibilisation pour ne pas que cela puisse provoquer l’arrêt des compétitions’’,  a renchéri Célestin YANINDJI

Il faut rappeler et préciser que cette formation est la 2ème après la 1ère initiée il  ya de cela 3ans. Cette présente pourra découler sur la mise en réseau des officiers médias exerçant au sein de la cellule communication et médias de la Fédération Centrafricaine de Football, ensemble avec les clubs de la ligue nationale, et la mutualisation de leurs efforts pour faire sortir le football local des sentiers battus.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments