France, USA, Chine, et Russie : Touadera crée un équilibre diplomatique dont la RCA a besoin

0
454
Centrafrique-Guterres-Ndjoni-Sango
Le SG de l'ONU Antonio Guterres avec le président centrafricain Faustin Archange Touadera à Bangui @photo Erick Ngaba

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 22 octobre 2020—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine est aujourd’hui au centre des préoccupations mondiales. Si le pays est aujourd’hui sous le radar de la communauté internationale, c’est grâce à la vision politique de Faustin Archange Touadera qui a diversifié la diplomatie ayant ouvert les portes d’opportunité dont pourra la RCA peut tirer profit.

« La République centrafricaine ne fait pas partie des priorités de la communauté internationale », disait Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations unies au parlement lors de sa visite en octobre 2017 en Centrafrique.

L’on peut dire qu’aujourd’hui ce discours a changé. Car aujourd’hui, le pays est fortement convoité par des investisseurs internationaux, et les grandes puissances mondiales.  La France, les USA, la Chine, et la Russie pour ne citer que ceux-là, s’engagent en République centrafricaine. Ils appuient de part et d’autres le gouvernement centrafricain dans divers domaines pour sortir le pays de sa situation.

Le pays est aujourd’hui au centre de la géopolitique internationale. Le président centrafricain a su mener une offensive diplomatie en Afrique, en Europe, et en Amérique, qui porte merveilleusement ses fruits.

Dans le domaine militaire qu’économique, les partenaires de la République centrafricaine ne cessent de réitérer les appuis au gouvernement. Chacun des partenaires intervient selon les besoins exprimés par le gouvernement dans le cadre du relèvement du pays.

Or, par le passé, le pays ne retenait aucune attention des investisseurs et grandes puissances mondiales, à l’exception de la France, pays colonisateur de la RCA. Les anciens gouvernements avaient de la peine à réaliser les projets de développement car, dépourvu des investisseurs pouvant injecter des fonds.

La politique de Touadera a aujourd’hui placé la République centrafricaine sur la scène internationale. C’est un équilibre diplomatique que le président centrafricain a pu créer au profit du développement de la RCA. Comme il aime le dire « Il y a de la place pour tout le monde« .

Le pays s’en sortira bien si l’on arrive à capitaliser les acquis de multiples appuis qu’apportent ses partenaires. Chacun des pays partenaires de la RCA développe des programmes d’appui afin de tenir ses engagements vis-à-vis du gouvernement.

Il est nécessaire de poursuivre ces efforts ayant permis à la République centrafricaine de lever la tête. Car, le pays a connu beaucoup de retard dans son élan de développement.

4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments