RCA: déclaration conjointe des représentants de l’UPC et MPC au sein du gouvernement

0
1004
François-Bozizé-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
L'ancien président François Bozizé et des éléments rebelles au nord de la RCA pour illustration

Bangui 1er février 2021—(Ndjoni Sango) : Dans la déclaration ci-dessous, les représentants de l’UPC et MPC au sein du gouvernement et des institutions étatiques reconnaissent la légitimé du président Faustin Archange Touadera pour ce second mandat et dénoncent par la même occasion, la coalition CPC et les auteurs des hostilités. Ils demandent à tous les éléments ayant pris le chemin du couloir de la mort au tour de la CPC de reprendre leurs différentes bases conformément aux recommandations de l’APPR.

DECLARATION CONJOINTE DES REPRESENTANTS DU MPC ET DE L’UPC AU SEIN DU GOUVERNEMENT ET DES INSTITUTIONS DE L’ETAT RELATIVE A LA CRISE SECURITAIRE PERPETUEE PAR LE GENERAL FRANÇOIS BOZIZE ET SA COALITION CPC EN CENTRAFRIQUE

Suite à la crise sécuritaire perpétuée par la coalition CPC dirigée par François BOZIZE et qui est de nature à mettre en péril les institutions de l’Etat et surtout à retarder le développement socio-économique de notre pays et entamé si bien par le Professeur Faustin Archange TOUADERA, président de la République Chef de l’Etat qui vient d’être réélu pour un second mandat et proclamé par la cour constitutionnelle le 18 Janvier 2021.

Les représentants du MPC au sein du gouvernement et des institutions de l’Etat reconnaissent par la présente déclaration la légitimité incontestée du président TOUADERA pour ce second mandat car il devient de facto le président de tous les Centrafricains.

Nous voudrions rappeler ici que les auteurs de ces hostilités assument toutes les conséquences de leurs actes devant le peuple et devant l’histoire. Nous tenons à prendre à témoin l’opinion nationale et internationale, l’Union Africaine, la CEAC, la CEMAC, la MINUSCA, la France, les USA, l’Union Européenne etc… de tout mettre en œuvre pour garantir l’intégrité du peuple Centrafricain en vue de ramener la paix en RCA, la paix n’a pas de prix.

Les représentants du MPC au sein du gouvernement et des institutions de l’Etat réaffirment tout leur attachement à l’accord politique de paix et de la réconciliation en RCA (APPR) du 06 Février 2019 et soutiennent le gouvernement dans la mise en œuvre de l’APPR, RCA seul l’article 34 de l’APPR RCA reste le socle du règlement des différends devant les garants et les facilitateurs dudit accord afin d’aboutir à une réconciliation véritable et la paix durable.

Enfin nous demandons à tous les éléments ayant pris le chemin du couloir de la mort au tour de la CPC de reprendre leurs différentes bases conformément aux recommandations de l’APPR en vue de suivre le programme national de Désarmement, Démobilisation et de Réinsertion dans les différents domaines socio-économique et ceux des corps en uniforme entamés déjà par l’initiative du professeur Faustin Archange TOUADERA  président de la République, Chef de l’Etat car il y va de leur avenir.

Fait à Bangui, le 30 Janvier 2021

Ont signé pour le Représentant du MPC et UPC

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments