RCA: la Minusca affirme son soutien aux élections législatives résiduelles du 25 juillet

0
135
Les responsables de la Minusca dont le représentant spécial Mankeur Ndiaye @crédit photo Erick Ngaba

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 22 juillet 2021—(Ndjoni Sango) : La Mission multidimensionnelle intégrée des nations-unies pour la stabilité de la Centrafrique (Minusca), réitère son engagement à œuvrer pour l’achèvement des élections législatives prévues ce dimanche 25 juillet 2021 dans les sept circonscriptions électorales résiduelles. L’annonce de cet appui aux autorités a été faite lors de la conférence hebdomadaire de ladite mission le mercredi dernier.

Le 25 juillet 2021, certains électeurs sont appelés dans les urnes pour élire leurs représentants à l’Assemblée nationale dans sept (7) circonscriptions électorales restantes, réparties dans les 5 préfectures, qui n’ont pas vu se dérouler lesdits scrutins à cause des violences armées.

Pour la tenue effective de ces élections législatives de ce dimanche prochain, la mission onusienne en Centrafrique a rappelé qu’elle a déjà transporté 2107 kg de matériel électoral non sensible et sensible vers les 5 préfectures, la participation à l’élaboration du chronogramme des législatives résiduelles ainsi que la formation du personnel opérationnel de l’Autorité nationale des élections, impliqué dans le processus.

« Les 7 circonscriptions qui restent constituent pour la force et la police de la Minusca, et les forces de sécurité nationale, un défi. Il faut permettre à ce que les 140 députés se retrouvent au niveau du parlement aux termes des élections législatives du 25 juillet », a déclaré Arsène Gbaguidi, Directeur de la division de l’Assistance électorale de la Minusca.

Par ailleurs, il a rendu un hommage au peuple centrafricain et à la témérité de ce peuple qui a bravé tout ce qui est, en termes d’obstacles, pour se rendre à ces élections. Soulignant également que la Mission « continuera à apporter son soutien au processus électoral inclusif en Centrafrique, conformément à son mandat résultant de la résolution 2552 du Conseil de sécurité. Après l’étape des législatives  partielles et résiduelles, nous allons résolument nous tourner vers les prochaines élections, les locales, afin de clore, sur une note d’espoir, le processus électoral pour la stabilité politique, la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit en Centrafrique », a-t-il conclu.

S’agissant de la sécurisation dudit processus, le porte-parole militaire de la Minusca, le lieutenant-colonel, Abdoul-Aziz Fall, a souligné, quant à lui, que la force onusienne a planifié, en coordination avec les autres parties prenantes, le plan de la sécurisation des élections dans les 7 circonscriptions concernées. « Les patrouilles ont été intensifiées dans les secteurs concernés, deux ponts ont été réparés notamment entre Bossemptélé et Bozoum pour faciliter les mouvements des équipes. Des renforts conséquents en troupes ont été ou sont en cours de déploiement comme à Bakouma, Nana Bakassa entre autres », a-t-il fait savoir lors de cette traditionnelle conférence de presse.

Les élections législatives résiduelles de ce dimanche prochain marquent la dernière phase dudit processus et permettra à l’Assemblée nationale d’avoir l’effectif total des 140 élus comme prévu par la Constitution. L’ANE, organe en charge de l’organisation des élections en RCA, va devoir tourner la page des législatives pour se focaliser sur celles des locales, appelées « municipales ».

4 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments