RCA: lancement par l’ONG URU d’un film documentaire relatif au retour de paix

0
89
Projection d'un film documentaire relatif au relatif au retour de paix en Centrafrique @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 2 Août 2021—(Ndjoni Sango) : L’ONG nationale URU, qui œuvre dans la promotion du leadership de la jeunesse centrafricaine, a procédé en partenariat avec l’ONG ACCORD, au lancement officiel d’un film documentaire sur l’action des jeunes dans le retour de la paix. Le lancement de ce film a eu lieu le vendredi 23 juillet dernier à Bangui en présence des hautes autorités et de différents représentants des organisations.

Ils étaient plus de 50 participants composés des leaders communautaires de différentes Associations et organisations, des personnalités étrangères à prendre part à la projection de ce film documentaire réalisé par la mission conjointe des deux ONG citées ci-dessus.

Le but principal de cette rencontre est de montrer à insuffisance les efforts déployés et les multiples actions menées par la jeunesse centrafricaine dans la reconstruction d’une paix durable. Cette vidéo de 10 minutes a été réalisée dans les trois villes à savoir : La ville de Bangui, Bambari et Bossangoa par les deux ONG.

L’un des objectifs clés de la réalisation de ce film documentaire est de sillonner les villes citées ci-dessus et sensibiliser la jeunesse sur la problématique de la paix d’une part,  et d’autre part recueillir leurs avis, leur recommandations afin d’établir un plan de plaidoyer auprès des partenaires financiers afin de prendre en compte les suggestions et les attentes de la jeunesse centrafricaine.

La jeunesse centrafricaine doit être prise en compte dans les instances de discussions, a précisé Petruche Crédule Gren-Gni-Mbomba, responsable genre et plaidoyer de l’ONG URU : « Le but du lancement de ce film documentaire est de présenter aux différents partenaires, leaders communautaires de différentes Associations des jeunes, le fruit du travail réalisé par l’ONG URU dans la consolidation de la paix. Suite à la réalisation de ce documentaire, nous parvenons à connaître les besoins, les attentes, les soucis et les défis à relever que les jeunes font face soit à Bangui et également dans les arrières pays », a-t-il fait savoir.

Albert Louis Gobi, député du 5ème 1 et l’un des participants donne son appréciation sur la projection de ce film documentaire : « Je félicité dans un premier temps l’ONG URU pour le travail louable parce qu’elle est en train de soutenir la jeunesse centrafricaine qui est en train de mener un combat en faveur de la paix. Ce documentaire interpelle la conscience de tous les Centrafricains et les jeunes ont pris conscience que la paix ne peut que passer par eux. Cette jeunesse a compris aujourd’hui qu’elle a été manipulée par ces pairs et c’est à nous adultes de soutenir ses jeunes afin qu’ils arrivent à terme dans la restauration de la paix en Centrafrique », a-t-il souhaité.

L’ONG nationale URU a bénéficié d’un appui financier de la part du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix via l’ONG ACCORD pour la réalisation de ce film documentaire.

Peut-on dire que l’apport de la jeunesse qui représente 70% de la population centrafricaine suffit pour la restauration de la paix en République centrafricaine ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires