La RCA au centre de la géopolitique internationale

0
110
Centrafrique-indépendance-Ndjoni-Sango
Un citoyen centrafricain qui se demande si à quoi servent les richesses naturelles de la RCA @Jimmy Bonguela

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 9 Novembre 2021—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine fait depuis quelques années partie des préoccupations de la communauté internationale, alors qu’elle était entre temps hors du radar et des caméras du monde. Aujourd’hui, l’on ne peut évoquer l’actualité africaine dans les foras, les conférences et les rencontres internationales sans faire le point sur ce pays d’environ 5 millions d’habitants.

La Centrafrique ou Oubangui-Chari, « le pays qui n’existait pas » disait l’ancien journaliste français du journal Le Monde, Jean-Pierre Tuquoi,  dans son ouvrage en 2017. Tout semble que le pays existe aujourd’hui. Il est devenu incontournable. Le pays est placé au centre d’intérêts des grandes puissances mondiales.

Ce pays de 623 000 kilomètres carrés qui est devenu, à un moment donné, la risée de tout le monde, fait aujourd’hui la Une du débat sur le continent africain. En bien et en mal, en bon exemple et en mauvais exemple, la République centrafricaine est à chaque fois citée dans les commentaires des leaders d’opinion quand il s’agit d’évoquer aujourd’hui des questions géopolitiques internationales du continent africain.

Depuis l’avènement au pouvoir du Professeur Faustin Archange Touadera en mars 2016, tout a basculé sur le plan diplomatique et géostratégique en République centrafricaine, ancienne colonie française. Le pays a su diversifier sa diplomatie pour avoir à la fois tous les pays partenaires à travers le monde.

A travers son slogan « il y a de la place pour tout le monde en Centrafrique », Faustin Archange Touadera a ouvert la porte du pays à tous investisseurs souhaitant investir dans le pays. Aujourd’hui, la République centrafricaine, potentiellement riche en ressources naturelles, se trouve au centre d’intérêts du monde, mais notamment, les grandes puissances internationales en Afrique.

Avec ses innombrables richesses naturelles, le pays attire de plus en plus sur lui le regard du monde des affaires. Citée parmi les pays les plus pauvres de la planète avec une population vivant dans une extrême pauvreté, selon la Banque mondiale, la République centrafricaine peut bien profiter de son potentiel pour pouvoir développer son économie, son capital humain, et ses infrastructures à travers une gouvernance transparente et une gestion rigoureuse des biens publics.

Il est temps de mettre fin aux multiples conflits militaro-politiques ayant détruit les fondements de ce pays pendant tant d’années, l’empêchant ainsi de se développer. Que ceux qui, d’un côté, prétendent apportent le soutien à la République centrafricaine, cessent de soutenir, de l’autre côté, des actions déstabilisatrices qui continuent de fragiliser davantage le pays dans son élan.

Car, la paix est plus indispensable pour l’épanouissement du peuple centrafricain qui a tant souffert des affres de la mauvaise gouvernance et des ingérences étrangères.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires