RCA: complot français, Talitha Koum dénonce la résolution 2605 de l’ONU

0
215
Les cadres de Talitha Koum Centrafrique @crédit photo Erick Ngaba

Bangui 22 Novembre 2021—(Ndjoni Sango): A travers une déclaration à la presse ce lundi, relative à la résolution 2605 de l’ONU, le Mouvement Talitha Koum Centrafricain dénonce un complot français en République centrafricaine. Pour ce Mouvement coordonné par Blaise Didacien Kossimatchi, cette résolution cache une manœuvre de coup d’Etat en préparation à la manière de Gbagbo contre le régime du président Touadera. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration :

DECLARATION DE TALITHA KOUM CENTRAFRIQUE RELATIVE A LA RESOLUTION 2605 DU 12 NOVEMBRE 2021

Centrafricaines, centrafricains, très chers compatriotes,

Le 12 novembre 2021, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté la Résolution 2605 qui proroge le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) jusqu’au 15 novembre 2022.

Cette Résolution  a été adoptée par Treize (13) voix pour et deux (2) abstentions (la Chine et  la Fédération de Russie), ce qui en dit long sur son caractère occidental et surtout le soutien du Conseil de sécurité à la ligne défendue par la France sur le dossier centrafricain contre les intérêts du peuple centrafricain.

Plus grave encore, le paragraphe 56 de ladite résolution « Autorise les forces armées françaises, dans le cadre de l’accord bilatéral existant avec la République centrafricaine et dans les limites de leurs capacités et zones de déploiement, à la demande du Secrétaire général, à utiliser tous les moyens pour fournir un appui opérationnel aux éléments de la MINUSCA qui se trouveraient gravement menacés, à compter de la date d’adoption de la présente résolution, et prie la France de veiller à le tenir informé de l’exécution de ce mandat et de coordonner ses rapports avec les rapports du Secrétaire général visés au paragraphe 58 de la présente résolution ».

C’est donc une confirmation s’il en est besoin de l’existence d’un complot international soutenu par les Nations Unies contre la République Centrafricaine et le peuple centrafricain.

Nous rappelons la mission première de la MINUSCA qui est de protéger les populations civiles et  également le rôle de la France qui n’est pas encore élucidé dans la grave crise que ce pays connait.

La France ne peut être en même temps juge et partie, c’est donc le lieu de dénoncer avec vigueur ce complot international auquel le peuple centrafricain va s’opposer jusqu’à sa dernière goutte de sang.

Comme le disent les latins « QUI POPULUM PUGNAT, SUUM SEPULCRUM FODIUNT » autrement-dit « QUI COMBAT LE PEUPLE CREUSE SA PROPRE TOMBE »

Fait à Bangui, le 22 Novembre 2021

Le Coordonnateur National de TALITHA KOUM Centrafrique, Membre du Réseau International de TALITHA KOUM basé à Rome en Italie

Blaise Didacien KOSSIMATCHI

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires