RCA: fin de 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre

0
73
clôture de 16 jours d'activisme en RCA @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO          

Bangui 10 décembre 2021—(Ndjoni Sango) : Les femmes leaders communautaires de différentes associations de Bangui ont fait une caravane ce vendredi pour clôturer les 16 jours d’activisme de lutte contre les violences basées sur le genre. Cette caravane a commencé devant la Cathédrale de l’immaculée de Bangui pour s’étendre jusqu’au palais de la justice afin de remettre un mémorandum au ministre de la justice Arnaud Djoubaye Abazene qui a son tour, a remis au procureur de la République.

Dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles faites sur les femmes et filles aux périodes de conflits, la Mission onusienne en Centrafrique a organisée une caravane avec les femmes communautaires pour sensibiliser le grand public sur cette lutte qui reste encore un défis à relever  pour les autorités centrafricaines et la population centrafricaine en générale.

«Cette marche marque la fin du 16 jours d’activisme qui coïncide avec la journée universelle des droits de l’homme. C’est pourquoi, les femmes activistes se sont mobilisées pour remettre un mémorandum dans lequel nous demandons la cession des violences faites sur les femmes et filles et que les auteurs et complices soient sanctionnés par la loi qui protège les femmes et les enfants », a fait savoir Jacqueline Koyambonou, présidente du cocus des femmes leaders pour la promotion de la parité.

«Notre attente est que nous avons évoqué aussi le fait que notre a également signé la déclaration de Maputo qui exige aux pays signataires de créer une juridiction spéciale qui doit travailler sur les infractions liées aux violences faites aux femmes et aux enfants », a-t-elle conclu.

Le ministre de la Justice, Arnaud Djoubaye Abazene, a exprimé la reconnaissance du gouvernement pour cette initiative en faveur des femmes activistes. Il a également mis l’accent sur cette lutte qui est aussi une préoccupation pour les autorités centrafricaines. Le ministre de la justice a promis son soutien dans la réparation des victimes pour que les bourreaux et les complices soient punis par la loi.

Ces 16 jours d’activisme ont commencé depuis le 25 novembre pour finir ce 10 décembre dont le thème retenu est « Travailler ensemble pour combattre les violences faites aux femmes et aux filles y compris les cas de féminicide en RCA ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires