RCA: défaillance de communication entre les banques et leurs clientèles

0
95
Des clients devant la banque Ecobank à Bangui

Par Fofito Mattas

Bangui 20 janvier 2022—(Ndjoni Sango) : Les établissements de crédits  appelés encore Banques commerciales, font face à des difficultés quotidiennes de différents ordres. La plus délicate est celle qui est liée à un défaut de communication entre ces banques et leurs clients. Des incompréhensions, des problématiques soulevées sans réponses  de la part de ceux qui font gagner de l’argent à ces institutions financières de deuxième catégorie. 

La communication est un magnan très important dans une structure à l’exemple des banques commerciales qui gèrent plusieurs clients au sein de leurs structures. Des zones d’ombres et quelques revendications de la part des clients bancarisés, restent parfois sans réponse à défaut de la communication qui n’est pas parfois pris en considération par les professionnels des banques de second rang.

« Le client est roi » d’après un dicton tiré du concept marketing. Ce qui veut dire qu’il doit être fidélisé, traité de bonne manière sauf que ce principe est respecté par les banques.  D’ailleurs, qu’en est-il de celles qui sont installées en République centrafricaine qui manquent parfois de l’éthique professionnelle ?

Lors de l’ouverture d’un compte dans une banque ou une micro finance, le banquier se préoccupe juste des formalités, à savoir,  les pièces d’identité et le minimum des dépôts.

Or, en dehors de cette procédure universelle, le client doit être en connaissance de certaines informations complémentaires qui pourront lui permettre de bien gérer son compte. Mais hélas !

Plusieurs constats sont faits pour comprendre que les institutions financières locales sont là justes pour leur propre intérêt et non celui de la clientèle bancaire en général. C’est bien dommage !

« Je suis titulaire d’un compte épargne dans l’une de nos banques,  et il m’arrive des fois de faire des opérations sur mon compte pour qu’il soit mouvementé car, je suis aviculteur. Ce qui m’étonne est que je me retrouve souvent avec des questions sans réponses.  Même si je m’approche de mon gestionnaire. Tantôt mon compte est débiteur quand bien même que je n’ai pas effectué de retraits, tantôt ce sont mes liquidités qui se retrouvent dans l’historique de la banque, je suis perdu », a déploré un client anonyme.

Le mieux à faire pour ces établissements, c’est de faire une sensibilisation de masse, une large diffusion en utilisant tous les moyens de communication dont elles disposent pour éviter de se frotter un jour à un dérapage. Car la gestion de la clientèle doit faire partie de leur priorité.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires