RCA: une convention de partenariat entre la FCBB et le Lycée Charles De Gaulle

0
90
Signature de convention FCBB et le Lycée Charles De Gaulles à l'omnisport de Bangui @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui  24 avril 2022—(Ndjoni Sango) :  En vue de favoriser l’épanouissement du basketball centrafricain en général et des jeunes en particulier, la fédération centrafricaine de basketball et le lycée français Charles De Gaulle de Bangui, ont signé une convention de partenariat visant à former et octroyer des bourses aux jeunes talentueux de basketball. La signature a eu lieu le jeudi 23 juin 2022 au sein du bureau fédéral à Bangui entre le président de ladite fédération Serge Singha-Bengba et du proviseur de lycée Charles De Gaulle, Stéphane Marchand.

La République centrafricaine est une nation où le basketball est pratiqué par la majeure partie de la jeunesse. Car, il est un sport roi qui a fait hisser le pays sur la scène mondiale dans les années 1970 à 1980.

Mais aujourd’hui, cette renommée tend à disparaître pour des raisons de formation. Et pour redonner espoir à la jeunesse et raviver cette discipline sportive, la fédération centrafricaine de basketball a signé une convention de partenariat pour les jeunes amoureux de ce sport.

A en croire Aimé Serge Singha-Bengba, président de la fédération centrafricaine de basketball, cette signature vient confirmer l’idée de la fédération sur la notion de détection et de formation : « la notion de détection des talents et de formation est importante pour la fédération, nous avons effectivement signé avec le lycée Charles De Gaulle, une convention qui permet d’ouvrir une section sportive scolaire, permettant à des jeunes d’aller à l’école, de se former et d’être suivis aussi bien par les deux entités. Ceci a pour objectif de préparer l’avenir afin que la RCA reste un terrain de basketball comme dans le passé. Et cette sélection se fera progressivement pour atteindre toute l’étendue du territoire », a-t-il expliqué.

Pour Stéphane Marchand, proviseur du lycée Charles De Gaulle, cette sélection des jeunes est la toute première promotion qui sera suivie de près : « Il y a des jeunes sélectionnés qui sont déjà au niveau du lycée Charles De Gaulle et d’autres sont en train d’être sélectionnés. L’objectif est de les former à ce qu’ils puissent jouer dans l’équipe nationale ou encore dans des clubs internationaux. L’idée est que ces derniers puissent pratiquer leurs sports favoris et en même temps, poursuivre leurs études. Ils auront des séances d’entraînement tous les jours et éventuellement jouer des matchs, les weekends, dans leur club respectif. Nous allons travailler avec l’Ambassade sur un système des bourses pour que les joueurs de très bons talents, avec un niveau scolaire correct, puissent entrer au lycée Charles De Gaulle et avoir une bourse », a-t-il détaillé.

Cette signature qui est la deuxième après celle signée depuis longtemps entre la fédération centrafricaine de basketball et celle de la France, est indispensable pour le relèvement du basketball centrafricain qui tend à perdre son élan.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires