RCA: l’embargo sur les armes constitue un impact important sur le maintien de la sécurité

0
116
Sylvie Baïpo Témon, ministre centrafricaine des affaires étrangères @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Basta BALOUWA

Bangui 28 juin 2022—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine continue de subir injustement l’embargo imposé sur les armes par le Conseil de sécurité de l’ONU depuis 2013. Dans une déclaration officielle adressée au secrétaire général des Nations unies António Guterres, la ministre centrafricaine des affaires étrangères, Sylvie Baïpo-Temon, demande au Conseil de lever cet embargo pour permettre aux forces armées du pays de faire face aux défis sécuritaire.

Le gouvernement centrafricain demande incessamment au Conseil de Sécurité de l’ONU de lever totalement les sanctions qui pèsent sur les FACA. Car, selon la lettre du ministre des Affaires étrangères, l’embargo sur les armes imposé aux forces gouvernementales depuis 2013 a un impact important sur le maintien de la sécurité nationale à l’intérieur du pays. Elle a donc appelé le président du Conseil des Nations unies à lever totalement cet embargo.

Dans son message, la ministre Sylvie Baipo a également souligné les efforts considérables et continus déployés par le gouvernement de la République centrafricaine pour mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité et promouvoir la levée des sanctions contre son pays.

Il faut souligner que la population centrafricaine soutient les efforts de son gouvernement pour lever entièrement l’embargo sur les armes imposé à l’armée nationale, surtout après que l’armée a pu obtenir de nombreux résultats satisfaisants dans le cadre de sa lutte contre les groupes armés qui terrorisent la population.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires