RCA: des journalistes sensibilisés sur la lutte contre le VIH/sida et la stigmatisation

0
37

Par Alfred YEMETCHIPA                                                    

Bangui 19 octobre 2022—(Ndjoni Sango): En vue de réduire la fréquence des nouvelles infections du VIH /sida, les Infections Sexuellement Transmissibles(IST), la santé de reproduction, les violences basées sur le genre et le contexte humanitaire, les professionnels de la presse publique, privée et communautaire sont mis en contribution pour lutter et sauver la vie des populations en RCA.

Les journalistes Centrafricains s’engagent à sauver des vies en République Centrafricaine à travers les stations radios et les journaux. Une vingtaine des professionnels des média public, privé et communautaire ont pris part à un atelier de renforcement des capacités sur la prévention des  nouvelles infections au VIH,   aux  IST , la santé de reproduction et la violence basée sur le genre du 12 au 15 octobre dernier à Boali dans l’Ombella M’poko.

Ces travaux se sont déroulés à Boali. Le but de cette session est d’engager les participants dans un état franc et ouvert pour cette pandémie dans un contexte humanitaire difficile. Les femmes et les filles sont le plus souvent victimes des  viols et des violences basées sur le genre.

A ce sujet il faut une charte définie  pour améliorer la qualité des soins et la prise en charges des patients et des victimes des violences qui souffrent psychologiquement dans leur chair. Selon docteur Marcel Massanga le coordonnateur adjoint du Comité de  lutte contre le VIH   « c’est une charte qui est élaborée en vue d’améliorer et rendre efficace la qualité des soins et la prise en charge des malades en général et des personnes vivant avec le VIH surtout. En vulgarisant cette charte les patients se retrouvent dans leur Droit en termes de dignité humaine », a-t-il ajouté.

C’est dans ce contexte que dix (10) articles ont été élaborés avec implication des personnes vivant avec le VIH/sida. D’autre part les agents de santé sont mis en contribution pour apporter des soins de qualité à ces malades et  ceux-ci doivent adopter un comportement qui honore la dignité de chacun et la confidentialité doit être à la hauteur des ententes  et à cela s’ajoute la lutte acharnée contre la stigmatisation.

Cette session de formation de renforcement des capacités des journalistes des média public, privé et communautaire est financée par le Comité National de Lutte contre le VIH / sida.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires