Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: « En créant les Entrepreneurs, nous allons sortir le pays de toute dépendance » Gabino Guerengomba, PDG de l’hôtel Somba

Gabino Guerengomba, PDG de l’hôtel Somba@Fiacre Salabé

Gabino Guerengomba, PDG de l’hôtel Somba@Fiacre Salabé

Par Fiacre SALABE

Bangui le 09/01/2018 (www.ndjonisango.net): L’entreprenariat demeure le seul moyen de sortir la Centrafrique de multiples maux qui enlisent le pays et faire relancer son économie, gage d’un véritable développement durable pour le bien-être socioéconomique de tous, selon Gabino Guerengomba, le PDG de l’hôtel Somba. Déclaration faite à l’occasion de la fête du nouvel an 2018 selon laquelle il affirme que les Etats Unis sont créés par un groupe de cinq entrepreneurs.

Dans une interview exclusive accordée, le patron directeur général de l’hôtel Somba pense que le pays a longtemps sombré dans le chaos à cause des sempiternelles crises qui ne cessent non seulement d’accabler son économie, mais surtout d’enfreindre son développement.

De retour au pays après ses études d’ingénierie en architecture réseau puis en propriété intellectuelle aux Etats Unis, il a montré que pour sortir le pays du carcan de la misère et pauvreté, il importe de mettre un accent particulier sur l’entreprenariat des jeunes. Car selon lui, l’entreprenariat peut créer des emplois pour la jeunesse centrafricaine, booster l’économie pour un développement durable ou il fait beau vivre tous les Centrafricains.

« Je puis vous dire que j’ai eu la chance d’étudier dans un pays comme les Etats Unis qui dominent le monde économiquement et qui ont été créés par cinq entrepreneurs. Donc j’ai la forte conviction qu’en créant les jeunes entrepreneurs en république Centrafricaine, nous allons sortir ce pays dans l’ornière, et toute autre dépendance. C’est un domaine qui peut facilement libérer le pays de la dépendance économique, qui facilite la création de la richesse. Je le dis parce que je suis né d’un père entrepreneur et je suis grandi dedans, j’ai vu comment mon père a pu faire pour arriver à ce niveau en un mot, entreprendre une activité c’est difficile certes, mais il suffit d’être tenace et de s’y prendre à bras le corps on y arrivera. » A expliqué Gabino Guerengomba, le PDG de l’hôtel Somba.

Selon lui, le gouvernement de concert avec les partenaires au développement doivent beaucoup plus investir dans ce domaine dit entreprenariat afin d’absorber un maximum de jeunes car ça aidera à baisser effectivement le taux de chômage dans un pays en crise comme le nôtre. Il exhorte les jeunes à se faire tous entrepreneurs.

« Après mes études aux Etats Unis, je me suis aussitôt lancé dans l’entreprenariat en créant tout d’abord une boite de consultant en informatique, ainsi que la mécanisation des bases de données ce qui m’a poussé à développer une attirance pour le haut débit par satellite pour avoir beaucoup utilisé les panneaux solaires. Ce faisant, je m’étais consacré sur un projet lié à la déficience des panneaux solaires dans les zones à haute insolation qui a permis au financement d’un fonds de recherche américaine par rapport à une module solaire EHCSP que nous avons patenté et mis en œuvre dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest avec la commercialisation de ces produits qui a connu un succès énorme », a martelé Gabino Guerengomba.

Il est à noter qu’en marge de ses activités entrepreneuriales, Mr Gabino Guerengomba a une passion pour l’épanouissement des jeunes Centrafricains depuis ses séjours des Etats, où il affirme avoir participé au lobby conduisant à la création de Yong african leader initiative (YALI), qui a vu la participation d’un grand nombre de jeunes centrafricains.

Aujourd’hui, il est rappelé au pays par sa famille pour s’associer au management du groupe familial Guerengomba notamment l’hôtel Somba afin d’apporter son expérience pour l’épanouissement de cette société familiale.

Commentaires

commentaires