Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: le gouvernement doté de 10 véhicules 4×4 et de 70 motos par l’UE visant à restaurer l’autorité de l’Etat

Ministre justice F. Mbata, de l'économie F. Moloua et Jean Raymondet Commoy, Ambassadeur de l'UE@Eric Ngaba

Ministres de la justice F. Mbata, de l’économie F. Moloua et Jean Raymondet Commoy, Ambassadeur de l’UE@Eric Ngaba

Par Eric NGABA

Bangui 28 juillet 2017 (www.ndjonisango.net): Le gouvernement est doté des moyens roulants. Une dotation de l’Union européenne, ces moyens roulants composés de 10 véhicules de type 4×4 et de 70 motocyclettes tout terrain. La cérémonie de remise de ces dons présidée par le ministre de l’Economie, du Plane t de la Coopération, Félix Moloua, a eu lieu le mardi dernier en présence Chef de la Délégation de l’Union européenne en Centrafrique, Jean-Pierre Raymandet Commoy.

Jean-Pierre Raymond-Commoy, Ambassadeur de l'UE@Eric Ngaba.jpg

Jean-Pierre Raymond-Commoy, Ambassadeur de l’UE@Eric Ngaba.jpg

Ce projet est l’un de nombreux projets qui contribuent à l’atteinte des objectifs des piliers essentiels de la stratégie de coopération de l’Union Européenne en RCA, développée dans le programme Indicatif National du 10è FED intitulé : « Sécurité, Paix, Gouvernance et Etat de Droit » qui vise le renforcement des capacités des autorités locales.

les motos octroyéesàEric Ngaba

Un lot de motocyclette remis au tribunal@Eric Ngaba

La valeur des matériels remis au gouvernement centrafricain s’élève à plus de 5 millions d’euro soit plus de 3 milliards de Francs Cfa. Certaines ONG nationales et internationales dont ECHELLE, NOURRIR, COOPI, JUPEDEC, ADEFI et IDC ont été également sélectionnées et impliquées dans la signature des premières subventions pour la mise en œuvre de ce projet qui consiste à réhabiliter et construire des bâtiments administratifs sur toute l’étendue du territoire national.

Cela consiste également à doter les services déconcentrés de l’Etat en kits administratifs pour leur permettre de mieux fonctionner et de renforcer les capacités des services déconcentrés de l’Etat à travers des informations et thématiques spécifiques pour leur permettre d’être plus efficaces.

Quatre sous-préfectures sur soixante-onze ne pourraient pas être couvertes par ce projet pour des raisons de sécurité. Il s’agit des préfectures de la Haute Kotto avec les sous-préfectures de Oudda et Yalinga ; la préfecture de la Vakaga avec la sous-préfecture de Oudda-Djallé ; la préfecture du Haut-Mbomou avec la sous-préfecture de Bambouti.

L’accompagnement de l’Union Européenne s’inscrit dans le Document de Stratégie de la Pauvreté 2011-2015 et dans le plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix en RCA.

Commentaires

commentaires