Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Plus de 1000 FACA fantômes émargeant frauduleusement sur le budget de l’Etat

 

16665569_1099030656893390_1602790495099713891_o

Henri-Marie Dondra, ministre des finances

Pendant que les autorités du pays se battent pour mobiliser les fonds afin de régler la situation du pays, certaines personnalités véreuses cherchent à s’enrichir frauduleusement sur le dos de l’Etat. C’est le cas au ministère de la défense nationale. Lors du conseil des Ministres du 9 février 2017, le Ministre Dondra a fait une communication relative à un audit sur la masse salariale des forces de défense et de Sécurité. Cet audit réalisé par la Banque Mondiale révèle l’existence de plus de 1000 éléments fantômes qui émargent sur le budget de l’Etat. C’est une affaire que le ministre Dondra prend à bras le corps.

La masse salariale des forces de défense et de Sécurité représente environ 35% de la masse salariale globale, le Ministre Dondra vient d’instruire l’Inspection Générale des Finances afin d’effectuer un contrôle systématique du fichier de solde des forces armées; fichier qui longtemps est géré en vase clos par le département de tutelle des FACA.

Si cette information venait à se confirmer par l’IGF, le nettoyage du fichier de solde des FACA permettra à l’Etat de réaliser une économie d’environ 3 milliards /an sur la masse salariale globale.

Le gouvernement se ferait ainsi dégager une marge de manœuvre pour non seulement s’attaquer au problème de chômage des jeunes par de nouveaux recrutements dans l’armée, la gendarmerie ou encore la police , mais aussi maîtriser et dégraisser la masse salariale afin de rester en conformité avec les exigences des partenaires techniques et financier notamment le FMI pour qui la maîtrise de la masse salariale est l’un des critères structurels du programme.

Source: Corbeau News

Commentaires

commentaires