Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Eddy-Symphorien KPAREKOUTI appelle ses  militants  à soutenir Faustin Archange Touadera

DSCN9090

Eddy Symphorien Kparekouti, président du PUR/@Eric Ngaba

Dans sa déclaration du 10 janvier 2016 à la presse relative au second tour de la présidentielle, le président  du Parti de l’Unité et de la Reconstruction, Eddy-Symphorien KPAREKOUTI donne le consigne de vote aux militants et sympathisants de son parti. Il les appelle à voter le candidat indépendant Faustin Archange Touadera, arrivé au second tour de la présidentielle.

La Cour Constitutionnelle de Transition, a rendu le lundi 25 janvier 2016, sa décision sur les élections groupées du 30 décembre 2015 en République centrafricain. Elle a ainsi validé le second tour entre Anicet George DOLOGUELE  avec 23,74% des voix, et Faustin Archange TOUADERA avec 19,05% des voix. Le Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR), fidèle aux valeurs de la démocratie, prend acte de ces décisions et salue par la même occasion, le sens élevé du devoir des neuf membres de la Cour Constitutionnelle de Transition, qui viennent de marquer l’histoire des élections en Centrafrique. La décision de la Cour permet aujourd’hui au Parti de l’Unité et de la Reconstruction de prendre position de manière claire par rapport aux deux candidats qui devront se soumettre au suffrage populaire en vue de briguer la magistrature suprême de l’Etat.

Le P.U.R, membre de la Concertation Elargie des partis, Associations Politique et Personnalités Indépendantes, après réflexion au sein du bureau politique et de larges concertations organisées au sein des organes de base tant à Bangui, qu’à l’intérieur et à l’extérieur du pays, le Parti de l’Unité et de la Reconstruction a décidé d’apporter son soutien au candidat  numéro 2 Faustin Archange TOUADERA qui, pour le PUR répond le plus aux critères que le peuple attend du nouveau chef d’Etat », a déclaré Eddy-Symphorien KPAREKOUTI, président du PUR .

Le président du PUR tient à préciser que cette décision est prise sans aucun accord politique avec le candidat ni son équipe. Il s’agit pour le PUR, d’après Eddy Symphorien, d’une décision de principe, justifiée par la conviction qui anime le parti.

« J’appelle mes militants et sympathisants, les membres de la diaspora et les déplacés internes ainsi que les réfugiés, à soutenir massivement le candidat Faustin Archange TOUADERA, le choix de la raison, capable de relever la RCA de la situation actuelle « , a-t-il martelé avant d’ajouter  » Le PUR est convaincu que le nouveau Président qui sera élu doit avoir pour mission primordiale : La restauration de l’autorité de l’Etat; la réconciliation nationale ; la relance de l’économie ».

Le PUR exhorte la population centrafricaine à manifester plus d’engouement pour les élections du 14 février 2016 en coopérant avec les acteurs impliqués dans le processus électoral pour une véritable solution de sortie  de  crise. Par ailleurs, il appelle  l’Autorité Nationale des Elections (ANE) à corriger tous les dérapages et les irrégularités qui ont conduit à l’invalidation des législatives du 30 décembre et surtout ceux qui ont nourri les nombreuses contestations enregistrées. Aussi, le PUR se félicite du changement de comportement positif enregistré ces derniers temps par les autorités de la transition et tous  les acteurs impliqués dans le processus électoral en République Centrafricaine.

« Au moment où nous prenons le dernier virage des élections du 14 février 2016, le PUR, en tant que parti politique averti, tient à formuler certaines préoccupations afin que nous arrivions à des scrutins orthodoxes desquels dépend l’image de la démocratie que nous souhaitons asseoir mais aussi de l’avenir de ce pays » a-t-il souligné.

Pour éviter toute contestation dangereuse pour le pays, le président du PUR appelle les deux finalistes de la présidentielle au respect scrupuleux du code de bonne conduite, signé par tous. Le perdant devra avec honneur, pour le PUR, accepter la victoire de l’autre au nom de l’intérêt suprême de la nation centrafricaine. Le PUR appelle les uns et les autres au calme et au respect de la volonté populaire qui est le principal baromètre de la démocratie surtout celle que le peuple centrafricain veut asseoir avec ces élections.

« Que seul le peuple centrafricain soit vainqueur à l’issue du processus électoral en cours en République Centrafricaine, tel est le vœu ardent que porte le Parti de l’Unité et de la Reconstruction »a-t-il conclu.

Eric NGABA

Commentaires

commentaires