Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : l’OCHA condamne les agressions contre les travailleurs humanitaires à Kaga Bandoro

is

Bangui 26/09/16 (Ndjoni Sango) :

Par Eric NGABA

Le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA) en République centrafricaine condamne avec la dernière énergie les agressions dont ont été la cible les travailleurs humanitaires dans la région de Kaga Bandoro, préfecture de la Nana Gribizi. Une condamnation faite par OCHA dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Au cours du mois de septembre 15 agressions ont été enregistrées avec des cas où des individus armés se sont introduits dans les locaux administratifs ou les logements d’ONG internationales. « OCHA déplore également la dégradation dans la protection des civils en RCA » lit-on dans le communiqué.

OCHA rappelle que  » cette criminalité dirigée contre les travailleurs humanitaires constitue une violation grave du Droit international humanitaire au même titre que l’entrave à l’accès humanitaire ». A cet égard, OCHA souhaite souligner, au nom de la Communauté humanitaire, « l’impact négatif que de tels actes pourraient induire notamment dans les régions où les populations vulnérables ont toujours d’un soutien ».

A l’heure où le financement des activités humanitaires est à son niveau le plus bas au cours des quatre dernières années, a indiqué le communiqué, il est vital que les actes de tous contribuent à rassurer les donateurs et à les encourager à investir davantage en République centrafricaine.

A ce jour, OCHA précise dans le même communiqué que 2.3 millions de personnes ont encore besoin d’aide humanitaire alors que seul 30% des actions ont été financées. Cela représente, d’après le chiffre annoncé par OCHA, 161 millions de dollars sur les 532 requis pour répondre à l’urgence humanitaire.

Commentaires

commentaires