Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

La société Badica sanctionée par l’ONU

L’ONU a pris jeudi des sanctions contre un bureau d’achat de diamants centrafricain et trois miliciens pour leur rôle dans l’instabilité du pays.

Le comité des sanctions de l’ONU a ordonné le gel des avoirs de la société Badica et de sa filiale belge Kardiam, pour avoir soutenu les groupes armés en République centrafricaine à travers le commerce illégal d’or et de diamants.

Selon le comité, ces sanctions font suite à la saisie par les autorités belges en mai 2014 de colis de diamants envoyés au représentant de Badica/Kardiam à Anvers, en violation d’une interdiction de 2013 sur le commerce des diamants.

L’ONU a également émis une interdiction de voyager et un gel des avoirs à l’encontre du chef de la milice antibalaka Alfred Yekatom, alias Colonel Rambo.

Un commandant antibalaka de la province de Lobaye (sud), Habib Soussou, a été ajouté à la liste noire, ainsi que l’ancien général Séléka, Oumar Younous.

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait décrété en mai 2014 des sanctions similaires contre trois responsables centrafricains, l’ex-président François Bozizé, le coordinateur des milices antibalaka Levy Yakété et le numéro deux de l’ex-coalition rebelle Séléka, Nourredine Adam.

Commentaires

commentaires