Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Didacien Kossimatchi dénonce les manœuvres du renouvellement du Bureau de l’Assemblée nationale

les cadres du comité de soutien au Président Touadera@Erick NGABA

Par Erick NGABA

Le Comité de soutien au Président Faustin Archange Touadera, par le truchement de son porte-parole Blaise Didacien Kossimatchi ,a dénoncé au cours d’un point de presse hier à Bangui, ce qu’il appelle les manœuvres dilatoires et peu orthodoxes auxquelles s’investit l’actuel Bureau de l’Assemblée Nationale, en prélude de l’élection des membres du perchoir de l’Assemblée nationale prévue ce 3 mars 2018.

Le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale centrafricaine suscite déjà des débats. Le Comité de soutien au Président Faustin Archange Touadera a encore une fois de plus taxé l’actuel Bureau de l’Assemblée Nationale de déstabilisateur des institutions de la République Centrafricaine.

Au moment où l’Assemblée Nationale s’apprête à élire son nouveau Bureau, élection prévue pour le samedi 03 mars 2018, le Porte-parole dudit Comité a fait observer qu’un remue-ménage peu habituel se fait du côté de cette institution.  .

« Il est fortement remarqué ces derniers temps les déplacements intempestifs de certains membres de cette noble institution dans la sous régions et en Europe, histoire de recueillir la bénédiction pour ne pas dire l’appui des chefs d’Etat et autres lobbies pouvant leur permettre de mettre en exécution leurs sombres ambitions qui ne visent qu’à déstabiliser la RCA et renforcer leur encrage politique dans la perspective des prochaines élections », a déclaré Blaise Didacien Kossimatchi, porte-parole du Comité de soutien au Président Faustin Archange Touadera.

D’après le porte-parole, les périples de ces membres du bureau de l’Assemblée Nationale viseraient dans un premier temps à solliciter les moyens pouvant leur permettre une fois de plus de soudoyer les députés à coup de billets de banque, vestes, gadgets et autres promesses de véhicules à leur offrir une fois leur élection acquise comme il en a été le cas lors de leur dernière élection.

La phase d’après, d’après les dires de Kossimatchi, ne sera autre que de démonter tous les efforts fournis par Faustin Archange Touadera pour la paix dans le pays en faisant entériner par l’Assemblée Nationale une Loi visant à contrecarrer la présence russe en Centrafrique, histoire de pérenniser, selon lui, le chaos jusque-là savamment entretenu.

« Non, le peuple centrafricain a beaucoup souffert et n’acceptera plus en autre hold-up électoral à l’Assemblée Nationale. L’implication personnelle de certains membres du bureau de l’Assemblée Nationale dans l’affaire dite des « Russes de Berengo » où ils se sont appliqués à envenimer la dissension entre les fils BOKASSA et le Gouvernement Centrafricain est hélas connue de tous », a-t-il poursuivi.

Comité de soutien au Président Faustin Archange Touadera a exprimé durant ce point de presse sa position sur le renouvellement des membres du Bureau du parlement. Pour le comité, il faut changer l’ancienne équipe qui « a perdu et qui s’illustre par le népotisme, la concussion, le clientélisme et le copinage érigés en mode de gestion d’une institution républicaine comme l’Assemblée Nationale ».

Par contre l’ancienne équipe doit, d’après le Comité, laisser la place à d’autres Centrafricains capables d’impulser une nouvelle dynamique pour le retour effectif de la paix dans le pays.

« Ne laissons plus de place aux manipulateurs et acheteurs de conscience car, notre vie, celle de nos enfants et celle de la Nation centrafricaine toute entière est en jeu », a-t-il conclu.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires