Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : Faustin Archange Touadera salue la maturité du peuple centrafricain

12743755_558423737650890_6170120783144117510_n

F.A Touadera, président de Centrafrique

Ndjoni-Sango(Bangui 03/03/16):_La Cour Constitutionnelle de la transition a rendu 1er mars 2016 son verdict final sur les résultats de la présidentielle du 14 février dernier. La décision de la Cour  a confirmé le professeur Faustin Archange Touadera président de la République Centrafricaine. Il est élu avec  695.559 voix soit  62,69% de suffrage exprimé.

La Cour Constitutionnelle de transition a officiellement confirmé la victoire du nouveau président de la RCA  Faustin Archange Touadera lors de ses décisions en audience publique, le 1er Mars 2016 au tribunal de grande instance de Bangui. Il s’agit là de prononcer son verdict final sur les résultats provisoires de l’Autorité nationale des Elections. D’après les décisions en audience publique, le candidat indépendant Faustin Archange Touadera est aujourd’hui élu président de la République avec 62,69% voix de suffrage valablement exprimé par le peuple centrafricain.

Suite à ce verdict, le nouveau président élu démocratiquement a fait une déclaration à son domicile où il a salué la maturité politique  durant ces moments électoraux. Il a exprimé sa gratitude auprès de la population qui lui a porté son choix. « À travers un vote clair et net, les Centrafricains ont choisi de me porter à la présidence de la République. Avec émotion et humilité, je mesure l’honneur qui m’est fait à cet instant solennel, rendre un vibrant hommage au peuple centrafricain qui a fait preuve de la maturité politique en votant dans la paix et la sérénité « ,  a-t-il dit.

Le nouveau président démocratiquement élu  n’a cessé d’exprimer sa profonde gratitude à l’endroit de tout le peuple centrafricain. « J’exprime ma gratitude à toutes celles et tous ceux qui, sur toute l’étendue nationale qu’internationale, m’ont prêté main forte et leur choix à la magistrature suprême ». Il a également  joint à ce remerciement, aux sympathisants et aux  militants des partis des candidats alignés et qui lui ont porté mains fortes pendant ces élections du second tour.

Faustin Archange Touadera en a profité pour saluer son challenger Anicet George Dologuélé de sa maturité politique qui a reconnu sa défaite : « à mon frère Anicet George Dologuélé, j’adresse un salut républicain et fraternel, je l’assure de mon amitié et de ma fraternité« .

La République Centrafricaine est entrain de sortir de la crise militaro-politique qui l’a fragilisée depuis plus de trois ans. La population espère un retour à la vie normale à travers ces élections.

Inès Laure NGOPOT

Commentaires

commentaires