Les casques bleus pakistanais accusés de collusion avec les rebelles à dominante musulmane en Centrafrique et RD-Congo

0
11001

2048x1536-fit_files-a-file-photo-taken-on-december-9-2014-shows-un-peacekeeping-soldiers-from-rwanda-patrolling-in-702x336Lu pour vous: Jeune Afrique

En Centrafrique et en République Démocratique du Congo (RDC), les Casques bleus pakistanais ont, à plusieurs reprises, été accusés de collusion avec des mouvements rebelles à dominante musulmane.

L’ONU a du coup décidé d’ouvrir une enquête : plusieurs inspecteurs se sont rendus début octobre à Kaga-Bandoro, dans le centre de la Centrafrique, où le bataillon pakistanais est soupçonné d’avoir pris fait et cause pour les rebelles de l’ex-Séléka.

Même chose dans l’est de la RD Congo, où depuis plusieurs mois des membres de la société civile congolaise les soupçonnent d’être proches des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF).

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires