Centrafrique : le ministre de l’énergie et le Groupe Powerchina signent un contrat commercial pour la construction d’un champ solaire

0
11071
signature-daccord-comercial
le Ministre de l’énergie et les représentants du groupe Powerchina/@Eric Ngaba

Par Eric NGABA 

Bangui 26/12/16 (www.ndjonisangot.net): le projet de l’électrification de la ville de Bangui et ses environs entre dans une phase décisive. Le ministre des mines, de l’énergie et de l’hydraulique, Léopold Mboli-Fatran vient de signer, le 22 décembre 2016, un contrat commercial avec la société Powerchina pour la construction d’un champ solaire d’une puissance de 50 Mégawatts à Bangui. Ceci après une étude de faisabilité enclenchée par le Groupe chinois Powerchina. Cet accord permet aux deux parties de chercher le financement pour la mise œuvre du projet afin d’électrifier la ville de Bangui et ses environs.

Après la présentation des études de faisabilité aux autorités centrafricaines, vient la signature d’un accord commercial entre le gouvernement et la société Powerchina. Cet accord permet aux deux parties de chercher les financements pour la mise en œuvre du projet. Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique Léopold Mboli Fatran et les cadres da la société Powerchina ont lancé, le 9 novembre 2016 à Bangui, le projet de construction des champs solaires pour l’alimentation en énergie électrique de la ville de Bangui et ses environs.

La présentation de ce projet a été faite par M. Hung-Yun à la tête d’une délégation de six ingénieurs de la société Powerchina en présence du ministre centrafricain des mines, de l’énergie et de l’hydraulique ainsi que des différents cadres dudit ministère. Il s’agit d’une présentation des études de faisabilité permettant à chaque partie d’appréhender le projet.

Le lancement officiel de ce projet fait suite au consensus conclu entre les autorités centrafricaines et les représentants du Groupe Powerchina au cours duquel un protocole d’accord a été signé avec le ministre des mines de l’énergie et de l’hydraulique. La semaine dernière, l’accord commercial signé entre les deux parties marque une phase importante dans la mise en œuvre dudit projet.

« Nous venons de signer ce contrat commercial avec le gouvernement pour la construction d’un champs solaire. Nous connaissons aussi le problème d’électricité dans la ville de Bangui, et avec projet nous sommes là pour chercher à résoudre ce problème. Pour l’instant nous avons signé le contrat commercial, ça signifie que les études de faisabilité de ce projet sont déjà approuvées par le gouvernement centrafricain. Et la prochaine étape du projet, c’est le financement de ce projet. Comme nous sommes les promoteurs du projet, nous serons ensemble avec le gouvernement centrafricain jusqu’au bout pour la réalisation », a expliqué M. Hung-Yun, représentant du Groupe Powerchina à Bangui

Le champ solaire qui sera construit à l’ouest de la capitale à M’poko, sera une installation d’une puissance de 50 Mégawatts. Le délai d’exécution du projet est de 20 mois. Ce qui reste pour le moment, c’est le financement de fonds du projet que le Groupe Powerchina espère démarrer, selon son planning, la construction de champs fin 2017.

D’après le ministre des mines et de l’énergie, une discussion est en cours avec Exing-Bank pour le financement du projet. Le membre du gouvernement réaffirme la détermination des autorités du pays à pallier au problème de l’électricité dans la capitale. Il estime que ce projet permettra de soulager la souffrance de la population confrontée au problème récurrente d’électricité.

Le projet permettra également de donner de l’emploi aux jeunes du pays en embauchant une bonne partie de cette catégorie de la population.  D’après M. Hung-Yun de la société Powerchina, la République Centrafricaine bénéficie d’une abondance de soleil tous les ans qui mérite d’être exploité pour le développement du pays en matière de l’énergie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires