RCA: le PCD et le CCR s’accordent sur la tenue des élections dans le délai constitutionnel

0
2077

Par Fiacre SALABE

Les leaders du CCR et  du PCD, Sébastien Wénézoui et Aristide Briand Réboas@photo Fiacre Salabé
Les leaders du CCR et du PCD, Sébastien Wénézoui et Aristide Briand Réboas@photo Fiacre Salabé

Bangui 10 Décembre 2019— (Ndjoni Sango): Une nouvelle plateforme politique composée du parti chrétien démocrate (PCD) et du Collectif des centrafricains pour la reconstruction (CCR) a vu le jour dans l’optique d’envisager les prochaines élections dans les délais. Les leaders de cette plateforme Aristide Briand Réboas et Sébastien Wénézoui appellent au respect du calendrier des échéances électorales comme prévue par la constitution centrafricaine.

A l’approche des prochaines élections du décembre 2020 qui se pointent à l’horizon, des consortiums politiques commencent à pousser comme des champions sur l’échiquier politique centrafricain. L’objectif est de nouer des accords afin de définir les stratégies permettant d’envisager à bon escient, le prochain scrutin.

Le dimanche dernier, le parti chrétien démocrate (PCD) et la Collectif des centrafricains pour la reconstruction (CCR) de Briand Aristide Réboas et l’ancien ministre de la transition Sébastien Wénézoui ont mis en place une nouvelle plateforme politique.

Leur vision est aux antipodes de certaines plateformes de l’opposition qui tiennent vaille que vaille au glissement de la constitution vers une transition politique.

Selon ces derniers, leur coalition vise le bien-être social et la sécurité des centrafricains sur l’ensemble du territoire.

« Nous nous sommes mis d’accord dans cette plateforme parce que nous avons les mêmes idéologies et nous voulons tous le bien-être du peuple centrafricain y compris leur sécurité. Pour le moment, nous sommes toyalement contre l’idée d’une probable transition comme voulue par certains leaders de l’opposition. » A précisé Sébastien Wénézoui, président du CCR.

De son côté, Briand Aristide Réboas du PCD a orienté sa vision sur la jeunesse et la femme une fois être aux affaires car selon lui, les jeunes et les femmes constituent le poumon du relèvement socioéconomique de ce pays.

« Je crois qu’il faut impliquer au moins 60% de la jeunesse et la femme au cœur de la gestion des choses publiques. Cette plateforme sera ouverte à tous les partis politiques qui croient à notre vision et idéologie afin qu’ensemble, nous sortons le pays de l’ornière. » A expliqué Briand Aristide Réboas, leader du PCD.

Il est à noter que le leader du PCD Briand Aristide Réboas qui se veut concret, n’a pas hésité de d’affirmer vouloir amener certains de ses partenaires Coréens qui ont soutenu un projet d’installation des bacs-à-poubelles à la municipalité de Bangui.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments