RCA: dans la foulée du Covid-19 l’ANE présente le chronogramme des élections

0
1181
Centrafrique-ANE-Ndjoni-Sango
Les cadres de l'autorité nationale des élections lors de la délibération des résultats des élections de 2015-2016 en RCA@photo Erick Ngaba

Par Kizer MAIDOU

Bangui 4 Mai 2020—(Ndjoni Sango) : Depuis le début de la pandémie à Coronavirus, la question des élections présidentielles et législatives font toujours débat dans plusieurs pays africains. En Centrafrique, l’Autorité Nationale des Elections (ANE), optimiste, vient de présenter le chronogramme révisé des élections législatives et la présidentielle à venir.

La date du premier tour reste toujours la même, le 27 décembre de l’année en cours. Pendant le mois de mai, l’ANE procédera au recrutement des agents recenseurs, dont un avis est déjà publié. L’opération d’inscription des électeurs sur la liste électorale débutera du 22 au 28 juillet prochain. Cependant le 15 septembre, la liste électorale sera publiée. Du 15 jusqu’à fin septembre, les électeurs rentreront en possession de leurs cartes électorales.

Aussitôt, ça sera l’ouverture du dépôt des dossiers de candidature qui est fixé du 1er au 11 octobre 2020.

Au même moment où elle procédera au recrutement des membres des bureaux de vote, la liste provisoire de candidature sera également dévoilée le 27 octobre. Le 12 décembre marquera le début des campagnes couplées qui va prendre fin le 25 décembre. Le 27 décembre, les Centrafricains seront aux urnes, une semaine après le vote, le O4 janvier 2021 l’Autorité Nationale des Elections donnera les résultats provisoires du 1èr Tour et le 22 janvier 2021 sera la proclamation définitive.

Malgré que les fonds pour l’organisation de ces élections ne soient pas encore suffisamment mobilisés, on note une réelle volonté des autorités à aller aux urnes.

Dans une interview de Radio France Internationale sur la question d’un éventuel projet de révision de la Constitution dans le but de prolonger le mandat du président, Faustin Archange TOUADERA, le Premier Ministre Centrafricain Firmin Ngrébada parle d’une « simple spéculation politicienne qui ne vient pas du Président de la République ».

Il a expliqué que son gouvernement est toujours à pied d’œuvre pour la tenue des élections dans le délai prévu par L’ANE. L’Union Européenne, à travers son Vice-président, Josep Borrell, Haut Représentant pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, a réaffirmé son soutien au processus électoral.

Il a octroyé 17,5 millions d’euros, environ 11 milliards de FCFA. Espérant que les choses aillent mieux face à la montée rapide de contamination à la pandémie du Covid-19, et encore, les récidivistes groupes armés qui continuent de régner en maîtres dans les arrières- pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires