RCA : une cinquantaine d’Agents de l’ENERCA licenciés pour de faux diplômes

0
1252
Centrafrique-ENERCA-Ndjoni-Sango
Patient BENDJIMA, Directeur Général de l'Energie centrafricaine

Par Fiacre SALABE

Bangui 6 juin 2020– (Ndjoni Sango) : Une cinquantaine d’Agents de l’énergie centrafricaine (ENERCA), viennent d’être limogés par ladite institution, pour des raisons de détention de faux diplômes. Ce licenciement abusif fait suite à une enquête approfondie menée par la direction générale de l’ENERCA, auprès de l’Université de Bangui et de la direction des examens et concours (DEC), qui ont révélé la non-authentification de ces parchemins.

Alors que les détenteurs de ces faux diplômes licenciés par l’ENERCA ne cessent de dénoncer haut et fort sur les réseaux sociaux et certaines plateformes de la place, ce licenciement abusif de la part de leur employeur.

Selon l’investigation menée par le Journal Ndjoni Sango, ces plaignants qui crient sans cesse au voleur sur l’ENERCA, sont véritablement de vrais voleurs.

Nombre de ces agents de l’ENERCA possèdent des diplômes qui varient du Brevet des Collèges, Baccalauréat et Brevet de Technicien Supérieur (BTS), rares ont obtenu la Licence.

Selon le document de rapport d’enquête sur l’authenticité de ces papiers de mérite détenus par ces Agents, il relève que la majorité d’entre eux disposent de documents non-reconnus par la DEC et l’Université de Bangui.

Ce qui a permis à la direction de l’ENERCA qui a mis sur pied un comité ayant pour mission d’enquêter sur ces diplômes, de remercier librement ses Agents qu’elle qualifie de détenteurs de faux papiers. Ce licenciement n’a pas plu aux concernés qui ont tout de suite commencé à murmurer contre l’ENERCA, en pointant du doigt, un véritable complot politique contre eux.

Ils ne se sont pas arrêtés là, mais ces derniers temps, ils ont utilisé les réseaux sociaux et les plateformes numériques comme moyens inéluctables de réponse, et pour vociférer contre leur patron. Ce qui n’a pas plu à certains observateurs de la vie politique de la place qui ont riposté farouchement contre les voix malveillantes utilisées par ces compatriotes mal indexés à dénigrer sans raison la direction générale de l’ENERCA qui, selon eux, n’a fait que son travail dans le respect des règles de l’art comme convenu.

Dans une déclaration faite au cours de cette semaine, Blaise Didacien KOSSIMATCHI n’a pas loupé certains compatriotes, notamment Rodrigue Prudence MAYTE qu’il qualifie de véreux, brillant dans des communications truffées de discrédit sans raison valable contre l’ENERCA.

Pour KOSSIMATCHI, grâce aux efforts évertués par l’actuel DG de l’ENERCA, un important prêt a été octroyé par la banque CBCA, ce qui a permis le déclenchement de plusieurs activités par la société d’éclairage.

« Il faut reconnaitre que les responsables de l’ENERCA actuellement, ont fait un grand effort pour répondre aux besoins des populations en matière de source d’énergie. Ce- pendant, nous condamnons fermement les propos malveillants tenus par certains compatriotes notamment , RodrigueMAYTE, qui n’a aucune information sur le pays, mais qui est payé pour dénigrer inutilement certaines autorités qui font des efforts », a expliqué Blaise Didacien KOSSIMATCHI,Coordonnateur du mouvement Talitha-Koum Centrafrique.

Interrogé, les responsables de l’ENERCA disent vouloir faire leur travail sans s’attaquer à l’intérêt quelconque des gens pour rien.

Tout porte à croire que les Centrafricains doivent apprendre à entreprendre les bonnes démarches pour se faire intégrer dans les structures de la place, au lieu de faire usage des voies déloyales.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments