RCA : « Nous devons vivre avec la Covid19, et cela doit être ancré dans nos cultures », Pierre Somsé

0
528
Centrafrique-média-Nfjoni-Sango
Dr-Pierre-Somsé-ministre-centrafricain-de-la-santé-publique-@Photo-Erick-Ngaba

Par Fiacre SALABE

Bangui 10 Juillet 2020- (NdjoniSango) : Dans un entretien accordé au micro de nos confrères de Radio Ndekeluka, le ministre de la santé publique, Pierre Somse, a appelé la population centrafricaine en général, à vivre avec la Covid19, et à ancrer cela dans leurs cultures. Appel lancé 5 mois après la déclaration officielle de la maladie à Coronavirus, dans le pays où les centrafricains commencent progressivement à s’adapter aux nouveaux modes de vie, à travers le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement.

Depuis l’apparition de la Covid19 dans le pays le 14 mars dernier, les autorités centrafricaines ont bien voulu édicter quelques mesures barrières, dans l’optique de riposter contre cette pandémie.

L’ensemble de ces mesures barrières constituent en effet, un léger bouleversement dans les cultures, les us et coutumes, de la vie quotidienne des centrafricains socialement parlant.

Tel, la distanciation sociale d’un mettre, ne pas se saluer les mains serrées, le port du masque, le lavage régulier des mains, le non rassemblement au-delà de 15 personnes suspendant tout bain de foule, pour ne citer que ceux-ci.

Toutes ces mesures viennent modifier de fait, le mode de vie du citoyen, même si nouveau soit-il, mais cela ne doit pas être perçu comme de l’acculturation par certains.

Les Centrafricains se doivent de tout faire pour s’adapter à ces nouveaux modes de vie imposés par les effets de cette pandémie nuisible, comme l’a précisé la théorie du « Darwinisme Social », du sociologue CharlesDarwin.

Tel est le message-clé du patron de la santé publique en Centrafrique, Pierre Somsé, qui appelle aujourd’hui les populations globalement, à intégrer ces nouveaux types de vie dans leurs cultures.

Mais le gros problème, est que depuis l’édiction de ces mesures barrières pour la riposte contre la Covid19 par les autorités du pays, peu de Centrafricains ont compris effectivement, l’intérêt de cette lutte féroce menée par le gouvernement et ses partenaires, afin de faire taire cette pandémie d’une part, et  d’autre part, se plient pied fermé à ces exigences du siècle.

Face à certains de ces réfractaires, qui semblent faire déni de ces mesures barrières, peut-on les condamner ou du moins dire que la communication n’est pas bien structurée et adaptée à la crise sanitaire de l’heure ?

Et si le gouvernement et ses partenaires ripostaient aujourd’hui contre la Covid19 et tacheraient à nuancer leurs stratégies de communication, en intégrant concrètement tous les canaux de communication sans tenir compte des intérêts égoïstes, irait-on réellement vers des résultats voulus ?

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments