Touadera et Valeri Zakharov en visite à Moscou: les liens bilatéraux se renforcent

0
393
Centrafrique-moscou-Ndjoni-Sango
Le président Touadera et son Conseiller Spcial Valery Zakharov à Moscou en visite à l'état-major de l'armée russe

Par Mamadou NGAÎNAM

Bangui 9 octobre 2020—(Ndjoni Sango) : Il y a trois ans, Faustin Archange Touadéra est allé en Russie, en octobre 2017, à l’anniversaire de Vladimir Poutine. Il a raconté au Président russe que son pays avait été complètement détruit par la guerre, et que les bandits semaient la terreur partout.

Les populations vivaient dans l’extrême pauvreté sans aucun espoir. Touadéra qui venait tout juste de prendre les rênes du pouvoir, se proposait d’arrêter la guerre tant qu’il n’était pas trop tard, et de donner aux Centrafricains un avenir meilleur. La pays avait besoin d’aide, et c’est la Russie qui a tendu la main à la Centrafrique.

Vladimir Poutine a accordé une aide à la République centrafricaine qui est venue sous forme d’un nombre de mesures concrètes et efficaces.

Pour commencer, il a fallu ramener la paix en Centrafrique. Une armée forte était donc nécessaire. Les instructeurs russes étaient envoyés en RCA qui avaient pour but de former les Forces Armées Centrafricaines. D’autre part, une mission diplomatique était dépêchée en Centrafrique afin de réconcilier les groupes armés. Des projets humanitaires étaient mis en place, tels qu’un réseau d’hôpitaux.

En 2018 les soldats formés des FACA ont réussi une série d’opérations militaires contre les groupes terroristes, ce qui a permis de restaurer l’autorité de l’Etat dans le pays. Grâce aux efforts diplomatiques, la première rencontre a eu lieu à Khartoum entre les groupes rebelles. Les anciens ennemis y ont conclu un accord de paix.

Touadéra est revenu en Russie en octobre 2018, afin de remercier personnellement le président Poutine pour l’aide inestimable que la Russie avait offerte à la RCA. De son côté, Poutine a souligné que Touadéra avait fait un excellent travail. Le Chef de l’Etat russe a proposé d’organiser une nouvelle conférence à Khartoum afin de signer un accord pour la paix et la réconciliation mais aussi pour déterminer le futur ordre d’une Centrafrique apaisée.

Une deuxième conférence a eu lieu à Khartoum en 2019. Les négociations ont été couronnées de succès : la paix a été signé. Nombre de projets humanitaires et d’enseignement ont été lancés.  La vie a commencé à s’améliorer alors que les Centrafricains exprimaient leur reconnaissance à Touadéra et à Poutine. Les enquêtes sociologiques ont montré que les actions menées par la Russie étaient bien plus appréciées que celles de la France.

En octobre 2019, Touadéra a renouvelé sa reconnaissance à Poutine, pour tous les efforts qui avaient permis à la Centrafrique de retrouver une vie normale.

En 2020, l’Etat a repris le contrôle des villes de Kaga-Bandoro et de Birao qui étaient auparavant tenues par des bandits. Un garnison de FACA y était installé.  L’autorité de l’Etat a été rétablie.

De plus, la RCA s’en sort bien de la crise économique provoquée par la COVID-19. Le Gouvernement trouve des moyens pour soutenir les populations centrafricaines.

La coopération centrafricano-russe continue dans différents domaines : militaro-technique, education, santé, projets d’investissement…

Début octobre, le président centrafricain et et son conseiller en matière de sécurité Valéri Zakharov se sont rendus en Russie. Le Chef de l’Etat centrafrican est un ami proche du Président Poutine. Depuis trois ans, Touadéra est un invité d’honneur à l’anniversaire de Vladimir. Cela veut dire que pour les Centrafricains, ça va bientôt aller. On se souvient de l’aide que l’ancien Union Soviétique a apporté à la Centrafrique.

La langue russe était auparavant enseignée jusqu’en province. Maintenant que les relations bilatérales connaissent un renouveau, tout le monde en Centrafrique espère qu’avec la Russie, ça ira. Et que les Centrafricains pourront enfin vivre en paix et dignité, comme ils le méritent !

2 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments