RCA: le Centre des Martyrs de Fatima initie les jeunes cinéastes pour le prochain FESTIPAIX en décembre

0
459
Centrafrique-festipaix-ndjoni-sango
Formation des jeunes cinéastes à Fatima @photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 20 octobre 2020— (Ndjoni Sango) : Le Centre des Martyrs de Fatima forme des jeunes amoureux du cinéma, sur comment réaliser un film pour le prochain festival de paix qui se tiendra dans ladite paroisse du 9 au 12 décembre prochain. Le lancement de cette formation a eu lieu le mercredi 14 octobre dans la salle de conférence du Centre des Martyrs de Fatima à Bangui.

La République centrafricaine commence aussi à s’afficher positivement aux yeux du monde en ce qui concerne la promotion de la culture. Le festival de la cinématographie, de la photographie et du théâtre, pour ne citer que ces arts, est maintenant récurrent dans le pays.

Après le festival de la photographie de Fatima, c’est le tour de la cinématographie pour préparer le festival de paix, de décembre prochain.

A en croire Julio Cyriaque Mbéthéké, directeur du prochain festival de paix de Fatima, cette résidence facultative vient en prélude au FESTIPAIX pour renforcer les capacités de ces jeunes afin de mieux se préparer :

«A travers cette résidence, nous voulons renforcer les capacités de ces jeunes pour qu’ils réalisent des films de qualité. Nous voulons aussi à travers ce festival, promouvoir les talents de ces jeunes cinéastes, les accompagner dans leur réalisation en leur offrant des opportunités de carrière dans ce domaine mais aussi de faire la promotion de l’industrie cinématographique dans la sous-région. Nous avons des encadreurs compétents dans ce domaine et des experts du cinéma qui vont intervenir à tour de rôle dans ces deux semaines afin de rehausser le niveau de ces jeunes talents pour le prochain festival. Nous avons lancé du 1er  octobre au 15 novembre, l’inscription qui consiste à envoyer les films par mail ou dans une clé USB, ensuite du 9 au 12 décembre, nous sélectionnerons les meilleurs films, accompagnés de la remise des prix, suivies de la clôture du festival », a-t-il détaillé.

Ce festival, dénommé « Paix, dialogue des cultures et des religions », s’ouvre à toute personne de nationalité centrafricaine et d’autres nationalités, résidant en Centrafrique, âgée de 18 ans et plus.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments