RCA: le « chef d’Etat-major » des rebelles de CPC et ses affiliations avec les autorités tchadiennes

1
2925
Tchad-déby-macron-Ndjoni-Sango
de gauche à droite les présidents tchadien et français Idriss Déby et Emmanuel Macron

Par Leïla MBONGUI

Bangui 10 janvier 2021—(Ndjoni Sango) : MAHAMAT SALLET du FPRC est en fait le chef d’orchestre de la rébellion de CPC pour la déstabilisation de la RCA par le Tchad et la France.

Une source policière bien informée a dévoilé qu’un certain OUMAR BANGA, aujourd’hui détenu par la police pour des questions d’atteinte à la sécurité nationale,  a reçu de l’argent en provenance de la France qu’il a transmis à la femme du général MAHAMAT SALLET du FPRC ayant une base militaire à NZAKO. Cette femme a pour mère la dénommée Saloa et son père ABBA ADOUM KETTE. Cet argent a servi pour lancer l’attaque et le pillage de Bakouma puis de Bangassou lors des dernières attaques de la rébellion meurtrière.

Qui est MAHAMAT SALLET ?

Mahamat Sallet est un criminel, chef de guerre du FPRC basé à NZAKO. Il est le chef militaire du commandement opérationnel et le coordonnateur des activités militaires de la CPC. Il serait en contact avec  Mahamat Tahir Oziri, ancien chef d’état-major particulier du Maréchal Idriss Deby et actuellement ministre de la sécurité publique qui le ravitaille en armes, munitions, hommes et matériels de guerre conséquents pour la déstabilisation de la Centrafrique.

Il reçoit de l’argent de la France par le canal d’OUMAR BANGA, un proche de Karim MEKASSOUA actuellement détenu par les services de renseignements spéciaux.

Dans le plan de déstabilisation de la RCA, Mahamat Sallet travaille avec les personnes ci-dessous qui sont d’ores et déjà identifiées et qui seront traquées par les Services de Renseignements Spéciaux et poursuivis par la justice centrafricaine et la Cour Pénale Internationale ou Spéciale, il s’agit de :

MAHAMAT NOUR résident à Bria dans la Haute Kotto, ABBA ADOUM KETTE, père de Mahamat Sallet à Bria pour complicité, SALOUA, épouse du Général MAHAMATE SALEH pour complicité et co-auteur

POPORO Yvon Chef des Anti-Balaka à Bangassou pour ces crimes odieux ; MOHAMED Abdul, son premier Aide Camp et chargé des basses œuvres, ASSOSSA, coordonnateur du FPRC à BRIA déjà soupçonnés de crimes contre l’Humanité et crimes de guerre, Abdoulaye KADE, l’un des Commandant de troupes du FPRC, Saleh ZABADI : Commandant des troupes d’attaques de la rébellion CPC, SAMTIAGO Zakaria : Commandant des troupes d’attaques des rebelles, Abdel CHAFI, ex Com zone de NZAKO, Tué lors des combats de BANGASSOU sera condamné à titre posthume, DAMBOUCHA : Commandant des troupes rebelles

En somme, la liste des hommes de mains du FPRC est désormais connus et la MINUSCA sera mise à contribution conformément à son mandat afin de saisir les commanditaires et autres responsables de cette odieuse rébellion qui a déjà fait plus de 1000 morts et près de 100.000 déplacés internes et réfugiés centrafricains.

4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hamat
Hamat
1 année il y a

Voilà une réalité que j’estime que la justice doit entamé rapidement les procédures…