RCA: affaire CNJ, Pamela Audrey Derom appelle ses pairs jeunes au calme

0
640
CNJ-ndjoni-sango-centrafrique
La Présidente du CNJ, Pamela Derom entourée des membres du bureau au sortir de discusion avec le ministre de la jeunesse @crédit photo Kizer Maîdou

Par Kizer MAIDOU

Bangui 25 Janvier 2021—(Ndjoni Sango) : Le feuilleton du conseil national de la jeunesse centrafricaine est en train de tourner sa page. Au sortir d’une grande réunion ce lundi avec le ministre de la jeunesse et des sports, la présidente du CNJCA appelle au calme en attendant la décision du Ministre. 

Les principaux acteurs du feuilleton CNJCA étaient convoqués hier lundi au cabinet du ministère de la jeunesse pour se prononcer sur cette affaire de sanctions qui a créé la tension dans ces dernier temps au sein de l’organisation.

Au sortir d’une grande réunion avec le chef et les cadres du département ainsi que les concernés, la présidente du conseil national de la jeunesse lance un appel au calme pour atténuer la tension en attendant la décision du ministre:

« Nous appelons nos pairs jeunes, nos leaders qui ont été sanctionnés, au calme. Ce sont les textes et ils sont faits pour être appliqués. Ce n’est pas que nous les rejetons, ils sont toujours nos frères, des leaders avec qui nous coopérons. Pour nous, ce n’est qu’un moyen en tans que leaders de pouvoir discipliner. Nous les appelons a obtempérer jusqu’à avoir un cadre au courant de la semaine afin de trouver une voie de sortie», a lancé Pamela Audrey DEROM, présidente du CNJCA.

Sur ordre du ministre, une concertation entre les deux partie doit avoir lieu, et ce sur convocation de la présidente qui promet de réunir les parties d’ici quelques jours:

« Sur instruction du ministre de la jeunesse, nous allons convoquer les bureaux des arrondissements de la jeunesse pour pouvoir échanger avec eux et tout en précisant que les sanctions sont maintenus jusqu’à ce qu’un palliatif soit trouvé après la réunion qui sera convoqué par le ministre d’ici la fin de la semaine», a ajouté la présidente.

Pour rappel, la présidente de CNJCA a sanctionnée 3 leaders des conseils d’arrondissements de la jeunesse suite à des dérapages observés par le bureau exécutif national. Sanctions qui ont fait réagir les intéressés qui rejettent en bloc ces décisions en saisissant le ministre de la jeunesse et des sports.

Dieu Trésor ADOUM, Destin BAZENE, et Mermoz FOLLOT, respectivement présidents du conseil local de la jeunesse du 4ème, 6 ème, et 8 ème arrondissement ont  été suspendus de leurs fonctions.

Celui du 4ème et son homologue de 6ème, chacun pour une durée de 3 mois, le bureau leur reproche deux choses : usurpation de titre du président du conseil national de la jeunesse et violation des textes statutaire.

Leur pair du 8ème est relevé de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre pour utilisation des logos du CNJCA à des fins politiques et utilisation des locaux de la jeunesse locale pour des réunions politiques. Affaire à suivre…

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments