RCA: l’ANE lève la voile sur le centre du traitement des données électorales

1
155
ANE-ndjoni-sango-centrafrique
Centre du traitement des données électorales de l'ANE @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 19 mars 2021—(Ndjoni Sango): Suite aux différentes rumeurs qui circulent sur des éventuelles modifications des résultats électoraux au niveau de l’Autorité Nationale des Elections, l’institution a donné des précisions sur comment fonctionner son centre de traitement des données  après l’acheminement des résultats des législatives partielles et du second tour de 14 mars dernier. La visite des locaux a eu lieu le vendredi 19 mars lors d’un point de presse, tenu à la direction du centre de traitements des données de ladite institution à Bangui.

La République centrafricaine a abrité le 14 mars dernier, les élections partielles et du second tour des législatives. A cet effet, l’Autorité Nationale des Elections, organe chargé des organisations a procédé au traitement des résultats déjà acheminés de part et d’autre.

Mais pour éviter toute nuance qui plane sur cette institution, lui pointant du doigt sur des questions liées à des modifications des résultats, l’ANE a procédé à la communication sur le fonctionnement de son centre du traitement des données.

Cette stratégie vise à mettre la lumière sur les conditions de traitement des résultats faites par ladite institution, a précisé Théophile Momokoama, rapporteur général et porte-parole de l’ANE : « Après le vote, les résultats sont envoyés à l’ANE pour le traitement et la publication. Car les résultats passent par des étapes. Et l’ANE fait de sorte à préserver le vote de chaque citoyen tout en respectant les dispositions de la loi. Et donc il est important de présenter à la population que nous mettons de la transparence dans notre travail. Car notre système électoral prend en compte la transparence comme un élément clé de la sincérité de vote. C’est pour cela que déjà dans les bureaux de vote, il ya pour chaque candidat ou parti politique engagé, un représentant. Et ce représentant reste jusqu’au bout des résultats et constate la transmission des résultats à l’ANE. Et au niveau de notre centre de traitement des données, les commissaires électoraux, les assistants et tous les experts qui se sont mobilisés ici, travaillent sous des observations que ce soit de la presse ou d’autres observateurs comme les représentants des partis politiques afin de s’assurer que ce qui se passe ici, n’est pas quelque chose qui se cache, mais une chose qui prend en compte les résultats concrets de ce qui s’est passé dans les bureaux de vote », a-t-il indiqué.

Il faut signaler qu’il existe un centre d’opération de saisie qui comporte trois unités dans lesquelles, les deux unités de saisie se concordent d’abord sur les résultats après une saisie aléatoire avant d’acheminer à l’archivage pour ensuite arriver à la publication ou diffusion.

Cet éclaircissement de l’Autorité Nationale des Elections sur les opérations de traitement des résultats, intervient au moment où l’institution a procédé à la délibération des résultats par bureau de vote, des élections législatives partielles et du second tour du 14 mars dernier en attendant le verdict final de la Cour Constitutionnelle.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Serewane Vianney
Serewane Vianney
1 année il y a

Mais dans notre circonscription ils n’ont pas publier les résultats comme il se doit , l’ANE à renversé les résultats des candidats, elle n’a pas délibéré 7 bureaux de vote et le plus pire ajouter un bureau de vote qui n’est pas dans notre circonscription