RCA: le ministère russe des affaires étrangères démonte « l’intox » du représentant de l’ONU

0
269
Mankeur-Ndiaye-ndjoni-sango-centrafrique
Mankeur Ndiaye, chef de la Minusca et représentant spécial du secrétaire général de l'ONU

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 15 avril 2021—(Ndjoni Sango) : Le Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a réfuté les déclarations du chef de la mission multidisciplinaire intégrée de l’ONU pour la stabilisation en RCA (MINUSCA), Mankeur Ndiaye, selon lequel un accord a été conclu lors de sa visite à Moscou pour enquêter conjointement sur les activités des instructeurs russes dans la république africaine.

« Les diplomates russes à Bangui ont rapidement eu une conversation avec Mankeur Ndiaye, exprimant leur extrême perplexité et leur grave préoccupation quant à ses propos publics mensongers. Ils ont exigé du représentant de l’ONU de ne pas répéter les actions qui portent atteinte au prestige international de la Fédération de Russie« , a déclaré le bureau diplomatique dans un communiqué.

Le Vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Vershinin, qui s’est personnellement entretenu avec le représentant des forces de maintien de la paix de l’ONU en RCA, Mankeur Ndiaye, a précisé que ce sujet n’avait pas du tout été abordé au cours des discussions.

Le diplomate a fait ce commentaire en réponse à un appel lancé par le chef du « Communauté des officiers pour la sécurité internationale« , Alexander Ivanov.

« J’ai reçu une réponse officielle du Vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Vershinin. Le Ministère des Affaires étrangères a déjà fait part de son indignation au chef de la MINUSCA au sujet de son interview. J’espère que les représentants de l’ONU ne se permettront plus de faire des déclarations imprudentes et mensongères« , a écrit M. Ivanov.

Le directeur de « Communauté des officiers pour la sécurité internationale », qui représente les intérêts des instructeurs russes en République centrafricaine, a été irrité par les propos de Mankeur Ndiaye dans une interview avec des journalistes français. Le chef de la MINUSCA a déclaré que, lors de sa visite à Moscou, il a convenu de mener « une enquête sur les activités des spécialistes de la Fédération de Russie« .

Dans une lettre officielle adressée à Sergueï Vershin, Ivanov a souligné que les Russes se trouvaient en RCA à l’invitation officielle des autorités locales et avec l’autorisation formelle du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les instructeurs s’occupent uniquement de la formation des militaires centrafricains et ne participent pas aux opérations de combat.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments