RCA: quand des diplomates influencent la mise en place d’un nouveau gouvernement

0
306
Le président Touadera avec les membres de son gouvernement

Par Juste MBANGO

Bangui 30 avril 2021—(Ndjoni Sango): La nomination d’un nouveau premier ministre et la mise en place d’un nouveau gouvernement tardent à venir. Plusieurs raisons expliquent ce grand retard.

Un mois après l’investiture du président réélu de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, qui a prêté serment le 30 mars 2021 pour un second mandat, la formation d’un nouveau gouvernement a du plomb dans l’aile.

Déjà, le ministre sortant en poste depuis plus d’un an, Firmin Ngrébada, devait déjà déposer sa démission et celle de son gouvernement. Cela n’est jusque-là, pas encore fait. C’est qu’il y a l’anguille sous roche.

De sources proches du dossier, des diplomates mettent des pressions sur les autorités de Bangui quant au forma du nouveau gouvernement. Des tractations se font dans l’ombre pour imposer des gens qui pourront protéger les intérêts de ces puissances occultes. Ces mêmes tractations et pressions se font dans le cas des futurs membres du perchoir de l’assemblée nationale. Pour y arriver, la France compte sur Abdou Karim Meckassoua qui doit jouer le jeu dans le milieu politique centrafricain.

Certaines sources laissent entendre que la France à travers ses diplomates est en train d’influencer la formation de ce nouveau gouvernement tant attendu. Tout en sachant la Russie et les Etats unis sont aussi présents dans le pays comme partenaires, les autorités de Bangui refusent de se plier à la pression des diplomates français. Car, dans sa politique, le président Touadera privilégie l’équilibre diplomatique. Comme il aime le dire « il y a de la place pour tout le monde en RCA ».

La pression française sur la formation du nouveau gouvernement fait retarder les choses. Car, impopulaire, la France craint de perdre totalement le terrain en République centrafricain. C’est pourquoi, elle veut jouer la carte politique en imposant des gens dans le nouveau gouvernement afin de se maintenir dans le cercle des décisions dans ce pays où elle fait la pluie et le beau temps.

Des sources gouvernementales nous informent que la formation du nouveau gouvernement est imminente car, la rentrée parlementaire de la 7ème législature est prévue pour ce lundi.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments