RCA: le contexte de Covid-19 dans les villes de provinces

0
68
covid-19-ndjoni-sango-centrafrique
Une masse des habitants de Pissa lors d'une fête @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 4 mai 2021— (Ndjoni Sango) : La pandémie à coronavirus qui continue de faire des victimes dans la capitale, avec les nouveaux cas de contamination et décès, annoncés par le ministère en charge de la santé publique dans différents communiqués de presse, n’est pas prise au sérieux par les habitants de l’arrière-pays.

La population située sur le tronçon Pissa, PK55 et autres, précisément sur la route de M’baïki, ne prennent pas en compte l’existence de cette dangereuse maladie sur le territoire national. Si bien que les gestes barrières pour la riposte contre le coronavirus sont piétinées au pied, pire encore, dans les diverses cérémonies et autres regroupements.

Ursulla, propriétaire d’une alimentation rapide au marché de Café-Bossongo, s’explique sur cette maladie : « Pour moi, cette maladie n’est pas vraiment sur notre territoire. Car, si vraiment elle y était, ce serait un carnage, vu que nous ne disposons pas des mêmes moyens avec les autres pays et que les gestes barrières ne sont pas pratiquées ici surtout dans ce village ».

L’autre cas constaté est celui de la ville de Pissa, où on voit les jeunes gens se regrouper sous les arbres, et partager des pots de vin de palme sans se protéger ni appliquer les mesures barrières ne serait-ce que la distanciation sociale.

Miguel, le vendeur de cette boisson traditionnelle, nous donne sa version : « Nous écoutons la radio tous les jours ici pour nous informer d’avantage. Mais, comme vous le savez, mieux que moi ici, c’est le village ; ce n’est pas tout le monde qui est instruit pour respecter les consignes. Pour cela, nos autorités doivent faire des sensibilisations là-dessus et aussi, solliciter des aides auprès des ONG qui sont ici pour nous donner les moyens de protection afin d’éviter à ce que cette peste puisse décimer nos villages ».

A l’allure où vont les choses, la pandémie à coronavirus ne fait que croître dans l’arrière-pays, surtout, avec le non-respect des gestes barrières par une partie de cette capitale centrafricaine.

Les mesures barrières édictées par les autorités compétentes sont souvent respectées mais qu’en est-il encore des habitants des périphéries qui ignorent encore la présence de cette maladie et sa gravité sur l’être humain ?

Notons que la RCA totalise 6542 cas de contaminations dont 5659 cas guéris et 91 décès.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments