RCA: NRC construit 3 forages en faveur de la population d’Alindao

0
185
Un forage construit par NRC à Alindao

Par Chanel IGARA

Bangui 12 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Dans la sous-préfecture d’Alindao, au sud-est de la République centrafricaine (RCA), les affrontements armés de 2013 ont perturbé l’accès à l’eau dans l’ensemble des villages et quartiers de la zone. L’arrivée massive de personnes déplacées dans la ville d’Alindao en 2018 a entrainé une pression considérable sur les ressources en eau, déjà insuffisante dans la zone.

En effet, le manque d’accès à de l’eau potable de qualité et en quantité suffisante augmente considérablement les risques de maladie hydrique lorsque la densité de la population est importante. A savoir que la ville d’Alindao accueille 30 000 personnes sur les différents sites se trouvant en ville.

Cependant, ils se retrouvent désormais dans une majorité de villages et quartiers qui ne disposent plus d’aucun point d’eau fonctionnel. Du coup, même si l’accalmie a permis un retour progressif dans la sous-préfecture d’Alindao, la population est confrontée à des défis en termes d’accès à l’eau.

L’eau potable à Alindao

Afin de soutenir la population de la zone, le Conseil Norvégien pour les Réfugiés(NRC) a construit, avec le soutien financier du gouvernement de Suède,  3 forages dans les villages et quartiers d’Alindao. Ces forages fournissent désormais de l’eau aux retournés, aux déplacés mais aussi à la population hôte.

« Comme nous n’avons pas de puits dans notre quartier, ce forage qui vient d’être construit est notre unique point d’eau potable à proximité. Avant, les femmes, filles du village vont de temps en temps puiser à la source, à une heure et demie de marche. Elles reviennent avec des bidons de 20 litres sur la tête. Nous savons que l’eau du marigot n’est pas bonne pour la santé, mais il n’y a pas d’autre alternative », explique Georges un habitant du quartier Kpanga 1 à Alindao.

Cette construction de forage va surtout faciliter la population durant la saison sèche lors desquelles l’eau devient si précieuse. Alphonsine partage : « Trouver de l’eau était alors extrêmement compliqué, c’était un difficile et long travail pour nous les femmes. Maintenant que nous avons un forage dans notre quartier, nous ne craignons plus la saison sèche », s’exclame-t-elle.

NRC a construit 3 nouveaux forages et aujourd’hui on peut désormais entendre le rire des femmes qui attendent leur tour pour s’approvisionner en eau de forage sous le soleil matinal d’Alindao.

En plus des travaux de construction, NRC a également dispensé des formations aux membres des communautés sur la gestion des forages, en veillant à ce que la maintenance puisse être effectuée afin de préserver leur fonctionnalité à long terme.

L’action de NRC a également eu un impact positif important sur les enfants, les personnes âgées, les femmes et les filles. En effet, ils passent désormais moins de temps à marcher sur de longues distances à la recherche d’eau, ce qui réduit considérablement l’exposition aux risques.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires