RCA: le gouvernement veut élargir la vaccination anti Covid-19 à d’autres catégories de personnes

0
60
vaccin-anti-covid-ndjoni-sango-centrafrique
Un vaccin anti-covid

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 25 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Après le lancement de la campagne de vaccination le jeudi dernier, l’heure est au bilan de l’évolution. Lors de la conférence de presse animée ce dimanche 24 mai 2021, le ministre de la santé et de la population, Pierre Somsé, se réjouit de la mobilisation  des Centrafricains pendant 3 jours et promet d’élargir la vaccination à d’autres catégories de personnes.

Le gouvernement centrafricain a lancé une vaste campagne de vaccination contre le Covid-19 dans la capitale centrafricaine. Cette première phase qui a démarré le jeudi 20 mai 2021, vise les personnes âgées de plus de 50 ans et le personnel soignant. A l’intervalle de quatre jours, plus de deux mille personnes se sont déjà vaccinées sur les six mille doses dont dispose actuellement le pays.

Selon le ministre de la santé et de la population, le nombre de personnes vaccinées à peine le lancement officiel de cette campagne, est une lueur d’espoir pour la République centrafricaine en  cette période où le pays fait face à une montée fulgurante de la pandémie.

Le bilan est satisfaisant vue l’engouement et la mobilisation du personnel soignant pour se faire vacciné : « Ce bilan indique qu’on a une bonne mobilisation de personnel de santé qui dépasse les deux mille sur l’ensemble des formations sanitaires. Il y a aussi un engouement des personnes vulnérables qui souhaitent être vaccinées », se réjouit le ministre de la santé et de la population.

Cependant, le département de la santé ne se limite pas à ses catégories de personnes susmentionnées et entend élargir la vaccination à d’autres groupes de personnes où leur profession est aussi exposée à cette pandémie dangereuse.

« Nous allons ajouter à cette liste d’autres groupes de personnes qui, de part leurs professions, sont aussi exposées que le personnel de santé. Je vais parler des agents de force de sécurité et de défense, les commerçants, les vendeurs au sein des restaurants et tous les agents de santé communautaire mais nous allons ouvrir, tout en structurant », a-t-il conclu avant de préciser que cette campagne de vaccination, lancée le 20 mai dernier, est gratuite et va se poursuivre jusqu’au 20 juin prochain.

Pendant que la campagne de vaccination se poursuit, le ministère en charge de la santé et de la population annonce neuf (09) nouveaux cas de contamination, mais, elle appelle les Centrafricains au strict respect des gestes barrières devant freiner la propagation de cette épidémie dans le pays.

Il est à rappeler que le lancement de cette campagne intervient après que le pays vient de recevoir de la facilité COVAX, une dotation initiale de vaccins ASTRAZENEKA, afin de lancer notre campagne nationale.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments