RCA: Talitha Koum dénonce une campagne de désinformation et d’intoxication planifiée par la France

1
303
Blaise Didacien Kossimatchi Coordonateur du mouvement Talitha Koum Centrafrique @crédit photo Erick Ngaba

DECLARATION DE TALITHA KOUM CENTRAFRIQUE RELATIVE A UNE CAMPAGNE DE DESINFORMATION ET D’INTOXICATION PLANIFIEE PAR LA FRANCE VIA LE DETAO (MISSLOG) CONTRE LE PEUPLE CENTRAFRICAIN ET SON ALLIE RUSSE

Centrafricaines, centrafricains, très chers compatriotes,

Dans une correspondance non datée, un certain Lieutenant Florentin DUMONT de DETAO qui semble-t-il serait devenue MISSLOG appelle certaines organisations de la presse privée en particulier à soutenir une campagne manifestement financée par l’Ambassadeur de France Jean-Marc GROSGURIN en vue de salir l’image de marque de l’Ambassadeur russe Vladimir TITORENKO et son Chargé du Consulat.

La campagne consisterait en la publication de faux articles de presse à caractère diffamatoire contre ces deux personnalités mais aussi en dénonciation calomnieuse des actions menées par la Russie dans la lutte contre les forces du mal en Centrafrique.

En tout état de cause ces manœuvres visent à ternir l’image du Régime du Professeur Faustin Archange TOUADERA et de son Gouvernement insinuant que ce dernier serait en discussion avec le Président Français Emmanuel Macron au sujet des prétendus crimes qui seraient perpétrés par les soi-disant mercenaires russes de Wagner contre les populations civiles.

Les média ciblés par ces ennemis de la nation sont : MEDIA PLUS, CITOYEN, LE CONFIDENT, LE MIROIR, LA GAZETTE DU MATIN, LE PAYS, RADIO BANGUI FM, CORBEAUX NEWS, MONDEAFRIQUE, LE BAOBAB, RCA ACTUALITES, LE TAMBOURIN, lesquels sont appelés à amplifier la désinformation au sein de l’opinion tant nationale qu’internationale.

Au regard de la gravité de telles manœuvres déjà vouées à l’échec, nous appelons la population centrafricaine en général et la presse tant privée que publique à doubler de vigilance et à tout mettre en œuvre pour faire échec à cette énième tentative de déstabilisation de notre jeune démocratie par les ennemis du peuple centrafricain en particulier le fameux vizir et néocolonialiste Jean-Marc GROSGURIN.

Le peuple est résolument engagé derrière le Professeur Faustin Archange TOUADERA et son Gouvernement dans leur quête implacable pour ramener la paix, la sécurité et l’unité nationale en Centrafrique.

Nous ne nous laisserons plus manipuler par les chantres de la haine et de la division, la France doit trouver un autre terrain de jeu et GROSGURIN devra l’apprendre à ses dépens.

Nous savons de sources concordantes et dignes de foi que les derniers crimes perpétrés contre les paisibles populations à 12 Km de Bossangoa ne sont autres que l’œuvre de la France dont le mode opératoire ne laisse aucun doute à travers une action terroriste visant uniquement à faire adopter la prorogation de l’embargo sur les armes en faveur des FACA tout en discréditant nos alliés russes et rwandais.

L’ennemi est désormais démasqué et le compte à rebours a bel et bien commencé pour le Lieutenant Florentin DUMONT et son Gourou l’Ambassadeur Grosgurin avec sa politique diabolique qui consiste à diviser pour mieux régner.

Comme disent les latins « QUI BENE AMAT, BENE CASTIGAT » autrement-dit « QUI AIME BIEN CHATIE BIEN ».

Fait à Bangui, le 02 Aout 2021

Le Coordonnateur National de Talitha Koum Centrafrique, Membre du Réseau International de Talitha Koum basé à Rome en Italie.

Blaise Didacien KOSSIMATCHI

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judicael Ouikon-Dongongo
1 année il y a

Je ne comprends pas pourquoi nos autorités légitimes et legales sont muettes vis-à-vis des actions diaboliques du médiocre jean marc grosbourin.