RCA: la MINUSCA avec 1 milliard de dollars par an pour quel résultat?

0
87

Par Juste MBANGO

Bangui 4 décembre 2021—(Ndjoni Sango) : Beaucoup d’interrogations se font aujourd’hui sur les résultats de travail des casques bleus de la MINUSCA en RCA, au regard de budget costaud alloué chaque année par les Nations Unies pour l’exécution de son mandat depuis 2014.  Car, la MINUSCA n’arrive toujours pas à convaincre à travers son travail dans le pays où elle est déployée pour protéger les civils et stabiliser le pays.

La MINUSCA a été déployée en République centrafricaine pour sauver la situation sécuritaire provoquée par les groupes armés. Avec un mandat clairement défini, les casques bleus doivent assurer la protection des civils, appuyer les autorités centrafricaines dans le processus de paix notamment l’extension de l’autorité de l’Etat, et pacifier le pays face aux menaces constantes des groupes armés.

Le constat qui se dégage est que l’exécution à la lettre de son mandat sur le terrain notamment la protection des civils prouve une autre réalité. La question qui revient à chaque fois est de savoir à quoi sert l’énorme budget du fonctionnement de la MINUSCA ? La plupart des Centrafricains répondent par une négation à cette question au vu de la réalité qui se constat dans le pays.

Or, les casques bleus fonctionnent sur un budget moyen est d’environ 1 milliard de dollars par an. Pour beaucoup d’observateurs, un tel budget devrait en principe permettre aux casques bleus avec un mandat dit « robuste » d’être plus compétitifs sur le terrain.

L’on se rend compte que de plus en plus la MINUSCA présente d’échec à échec dans son objectif principal. Beaucoup de civils sont tués par des groupes armés par manque de protection de la part des casques bleus qui sont sensés les protéger.

Au lieu de respecter les principes du mandat de l’ONU, on voit des casques bleus et des contingents de la Minusca de plus en plus impliqués des cas de viols, de trafics illicites des diamants et or, des boissons et des carburants dans les villes de province de la RCA. Cela n’est un secret pour personne.

N’eut été la détermination depuis 2021 des forces armées centrafricaines avec les appuis de leurs alliés, la RCA ne pouvait pas sortir de la domination des groupes armés, et la population civile ne peut aujourd’hui se réjouir de la paix et la sécurité qui sont rétablies dans les villes du pays.

Aujourd’hui, malgré un résultat décevant, l’ONU a prolongé le mandat de la Minusca jusqu’à novembre 2022 avec un nouveau budget de 1 116 738 700 $. La question revient encore de savoir si cet énorme budget va servir à pacifier définitivement la RCA. Si cette somme pouvait servir à l’action humanitaire dans le pays où on n’arrive pas dépensé un milliard de dollars.  Et si l’ONU pouvait orienter ce financement dans la lutte contre la pauvreté RCA, on aura évité un gaspillage sur les casques bleus.

« Prenez le chiffre exagéré de 1 million d’habitants de Bangui. Divisez le budget annuel de la MINUSCA par 12 mois et obtenez 93061558.3 $ par mois. Après avoir effectué les opérations mathématiques les plus simples, nous constatons que chaque habitant d’une ville d’un million d’habitants recevra environ 55 800 francs CFA par mois. Ce montant est suffisant pour empêcher 1 million d’habitants de mourir de faim et de faim. Au lieu de cela, nous avons la présence de citoyens étrangers inutiles dans notre pays qui sont venus ici non pas pour protéger sa population, mais pour gagner de l’argent », a fait observer un universitaire centrafricain.

Aujourd’hui, les Centrafricains attendent de la MINUSCA de l’efficacité face aux attaques des groupes rebelles contre les civils. Le cas contraire, ils ne comprennent toujours le sens du renouvèlement du mandat de la Minusca.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires