RCA: la fondation Synthia Bouvier-Garzon appelle au respect des droits de la femme

0
57
Célébration de la journée internationale des droits des femmes à la fondation Synthia Bouvier-Garzon à Bangui @crédit Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 8 mars 2022—(Ndjoni Sango): En vue de célébrer la journée internationale des droits de la femme, couplée avec l’an 1 de sa création, la Fondation Synthia Bouvier-Garzon appelle au respect des droits de la femme. Cet appel est lancé mardi 8 mars à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

De nombreuses femmes tant dans le monde et particulièrement en République centrafricaine, souffrent au quotidien à cause des violences proférées à leur égard, soit dans la vie conjugale, ou encore sur les différents domaines où elles s’y trouvent. Et ces violences sont parfois restées impunies, car, certaines d’entre elles ont eu honte de se prononcer, mais en subissent intérieurement.

Et pour trouver de palliatif à ces maux, la Fondation Synthia Bouvier-Garzon qui mène des actions en faveur des femmes victimes des violences sexuelles basées sur le genre, a organisé une causerie éducative sur le rôle et l’intervention de l’Etat dans la prise en charge des survivantes de violences sexuelles en Centrafrique. Selon Synthia Bouvier-Garzon, fondatrice de cette entité, cette journée est dédiée aux femmes et filles victimes de viol : « Je voudrai ici dire à ces femmes et filles victimes de viol que leur place est parmi nous. Ce n’est pas parce qu’elles ont été violées qu’on doit les écarter de la société. Au contraire, elles sont des femmes battantes qui ont fait preuve de courage pour témoigner ce qui leur était arrivé. Et donc pour moi, la journée du 8 mars est faite pour célébrer ces femmes-là pour leur montrer qu’elles ont aussi des droits comme toutes les autres femmes. Et aux femmes, je dis que nous sommes au 21ème siècle et une femme n’a pas besoin d’attendre une journée particulière pour se faire belle et d’aller manifester. Mais nous devons profiter pleinement de cette journée pour défendre nos droits afin que chaque centrafricaine puisse peser aussi dans la prise des décisions importantes », a-t-elle rappelé.

Cet appel est lancé à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, jumelée avec la célébration de l’an 1 de la création de la Fondation Synthia Bouvier-Garzon. Ceci, pour éveiller la conscience des femmes à plus de responsabilité et aussi à lutter contre toutes les formes de violences faites à leur égard.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires