Quand la crise Russo-ukrainienne fait disparaître la pandémie de COVID-19

0
70
vaccin-anti-covid-ndjoni-sango-centrafrique
Un vaccin anti-covid

Par Marly Pala

Bangui 10 mars 2022—(Ndjoni Sango) : Depuis le commencement du conflit diplomatique entre la Russie et l’Ukraine le 24 février dernier, des langues se délient, les salives et les encres ne coulent que sur cette histoire et les regards sont tournés vers ces deux pays. Ce qui fait que le monde entier semble oublier la propagation de la pandémie de COVID-19 et ses différentes variantes, qui faisaient la une des actualités au quotidien. Un constat du journal Ndjoni Sango.

La fin de l’année 2019 jusqu’à ce jour est marquée par la découverte et la propagation de la pandémie de COVID-19 et ses différentes variantes, qui déciment par millier, la population mondiale.

Et malgré des dispositifs sanitaires de niveau supérieur mis en place par les grands médecins, chercheurs et laborantins du monde pour trouver des remèdes et vaccins afin de stopper ce fléau, cette pandémie continue de répandre à travers le monde.

Ce qui fait que des hommes, femmes et enfants du monde entier se préservent par tous les moyens pour éviter d’être touchés par cette maladie dangereuse. A cela, des campagnes de sensibilisation, des mesures strictes et des fermetures de frontières, voire interdiction de voyage se font au quotidien, ajoutons à ces mécanismes, les médias qui diffusent et publient les ravages causés par le coronavirus et ses variantes, faisant de celle-ci, une exclusivité quotidienne.

Mais depuis une dizaine de jours, aucune information sur la contamination de Coronavirus et ses vagues de variante, ni les questions liées aux vaccins n’est publiée ou encore diffusée sur les chaînes et stations mondiales, pour la simple raison que la crise russo-ukrainienne domine les actualités et fait la une des journaux mondiaux. Est-ce que ce conflit russo-ukrainien a-t-il fait disparaître la propagation de la pandémie de Covid-19 et ses variantes ?

Ce constat intervient suite à des multiples mesures restrictives mises en place par plusieurs Etats du monde pour barrer la route au Covid-19, mais cela a perduré et fait l’actualité quotidienne. Alors que la récente crise russo-ukrainienne à moins d’un mois, fait presque chaque jour, couler beaucoup d’encre et de salive et oublier la dangerosité du Covid-19.

3 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires